Ouvrir le menu principal

Antoine Antignac

chansonnier et goguettier français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antignac.
Antoine Antignac, détail d'une lithographie de Jean-Henri Marlet.

Antoine Antignac (Paris, – Paris, ) est un chansonnier et goguettier français.

BiographieModifier

Employé à l’administration des postes, Antignac est un chansonnier très fécond, membre du Caveau Moderne.

« Trois fois seulement il sortit de son rôle pour devenir poète politique : la première fois (c’était à l’occasion du mariage de Napoléon en 1810), le frondeur Cadet Roussel (…) eut un succès de vogue, la deuxième fois, il s’agissait de chanter le retour des Bourbons et la troisième de celui de l’Empereur[1]. »

Jugements sur Antoine AntignacModifier

Désaugiers :

Si les bons cœurs ont droit au bonheur des élus,
Si l’esprit, la gaîté, peuvent prouver ses charmes,
Sur Antignac cessons de répandre des larmes,
C’est un ami de moins, c’est un heureux de plus.

Dezobry et Bachelet[1] :

« C’est un poète enjoué et correct, sans beaucoup de verve ni de malice. »

SourcesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Louis Charles Dezobry et Théodore Bachelet, Dictionnaire général de biographie.

Liens externesModifier