Antistès

Antistès était un titre ecclésiastique attribué au président des Églises réformées en Suisse du XVIe siècle au XIXe siècle. Initialement employé comme titre honorifique, Ulrich Zwingli fut le premier à le porter en 1525.

Œcolampade fut l'antistès de Bâle à partir de 1529

Le titre, utilisé dans les cantons réformés, fut remplacé à la fin du XIXe par « Président du conseil d'Église » [1].

Liste d'antistèsModifier

RéférencesModifier