Ouvrir le menu principal
Exemple de témoin d'avertissement de l'antipatinage sur le tableau de bord.

L'antipatinage est un système régulant l'accélération pour limiter la perte d'adhérence de la (deux-roues) ou des roues motrices d'un véhicule.

Sommaire

DescriptionModifier

Le système antipatinage est surtout utilisé sur les véhicules puissants risquant de perdre le contrôle en cas d’accélération importante sur un sol peu adhérant[1]. Il peut être utile pour tous les types de véhicules lors d’accélération sur surface humide, grasse ou recouverte de gravillons[2].

L'antipatinage est aussi proposé pour la moto ; système initié par l'Allemand BMW et son ASC[3].

AppellationsModifier

Suivant les marques des véhicules, le nom du système d'antipatinage porte différentes appellations :

  • ASR : de l'allemand « Antriebsschlupfregelung », signifiant « Contrôle de traction » ;
  • TCS : de l'anglais « Traction Control System » signifiant « Système de contrôle de la traction » ;
  • ASC et ASC+T : terminologie BMW, de l'anglais « Automatic Stability Control [+ Traction] », signifiant « Contrôle automatique de stabilité [et de traction] »[4].

Sports mécaniquesModifier

L'antipatinage (Traction Control) est utilisé en compétition automobile. Il a notamment été exploité en Formule 1 à diverses périodes à partir des années 1990[5] avant d'être définitivement interdit par la FIA en 2008[6]. On le retrouve en deux-roues dans des catégories de pointe comme le MotoGP[7],[8].

Notes et référencesModifier

  1. Le système antipatinage des véhicules - Ornikar.com, consulté le 12 mai 2019.
  2. ABS, ESP, ASR : des dispositifs utiles ? - Jonathan Rodriguez, LesFurets.com, 8 avril 2019.
  3. (en) Automatic Stability Control (ASC) - BMW Motorrad.
  4. Les aides à la conduite : L' ASC+T - 6enligne.net, 14 septembre 2005, consulté le 12 mai 2019.
  5. (en) Traction control - Steven De Groote, F1Technical.net, 19 juin 2006.
  6. Formule 1 : L'antipatinage banni - Eurosport, 30 mars 2007.
  7. MotoGP : les 4 assistances électroniques majeures - Moto-station.com, 3 février 2009 (extrait Moto Revue no 3841).
  8. (en) How MotoGP traction control works - Mat Oxley, Motor Sport Magazine, 7 décembre 2016.

AnnexesModifier