Ouvrir le menu principal

Anthrax (groupe)

groupe de musique américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anthrax.
Anthrax
Description de cette image, également commentée ci-après
Anthrax, sur scène au Wacken Open Air, le 3 août 2013.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Thrash metal[1], speed metal[2], metal alternatif[3], groove metal[4]
Années actives Depuis 1981
Labels Megaforce, Island, Elektra, Sanctuary, Nuclear Blast
Site officiel www.anthrax.com
Composition du groupe
Membres Joey Belladonna
Scott Ian
Frank Bello
Charlie Benante
Jon Donais
Anciens membres Voir anciens membres
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo d’Anthrax.

Anthrax est un groupe de thrash metal américain, originaire de New York. Formé en 1981 par les guitaristes Scott Ian et Danny Lilker, le groupe recense, en 2014, dix albums studio, vingt singles, et un EP avec Public Enemy. Le groupe est l'un des plus populaires de la scène thrash metal des années 1980.

Contribuant à l'émergence du thrash metal au milieu et à la fin des années 1980, Anthrax fait partie du « Big Four of Thrash » aux côtés de Metallica, Megadeth et Slayer[5]. Ils sont également l'un des premiers groupes de thrash metal à signer avec une major, Island Records en 1985. En 2012, Anthrax recense plus de 15 millions d'albums vendus à travers le monde[6].

BiographieModifier

Formation et premier album (1981–1984)Modifier

Anthrax est formé courant 1981 par les guitaristes Scott Ian et Dan Lilker. Ian nomme le groupe du nom de la maladie lorsqu'il l'aperçoit en lisant un ouvrage médical[7]. Le groupe ajoute le batteur Dave Weiss et le bassiste Kenny Kushner. Kushner est brièvement remplacé par Paul Kahn avant que Lilker ne prenne finalement le rôle de bassiste. Greg Walls est alors recruté comme guitariste solo. Weiss est remplacé par Greg D'Angelo, qui a été recommandé par Greg Walls. John Connelly devient temporairement le chanteur, et le frère cadet de Scott Ian, Jason Rosenfeld, devient chanteur temporaire jusqu'à l'arrivée de Neil Turbin à la fin d'.

La première prestation du groupe se déroule avec Turbin au Great Gildersleeves, un club situé à New York, en . Ce line-up joue régulièrement aux alentours de New York-du New Jersey, souvent aux côtés de Metallica. Walls quitte Anthrax durant l'été 1983 pour ne pas avoir été crédité dans le premier album du groupe, Panic. Bob Berry, recommandé à Turbin par Rhett Forrester du groupe Riot, remplace temporairement Walls à la guitare. Berry est à son tour remplacé par Dan Spitz, ancien membre du groupe de thrash metal Overkill, pour la seconde démo d'Anthrax. Charlie Benante remplace le batteur Greg D'Angelo (qui part rejoindre White Lion) en . Ce line-up enregistre Soldiers of Metal, produit par Ross the Boss de Manowar. Le groupe enregistre son premier album, Fistful of Metal, fin 1983 ; commercialisé en , sa sortie est suivie d'une tournée américaine. Des tensions entre Lilker et le reste du groupe se font ressentir. Lilker quitte le groupe, formant Nuclear Assault avec son ancien camarade de groupe John Connelly, et est remplacé par le neveu de Charlie Benante, et Frank Bello.

Période Joey Belladonna (1984–1992)Modifier

 
Joey Belladonna participe aux morceaux vocaux du deuxième au cinquième album du groupe ainsi qu'aux deux derniers.

En , Turbin est renvoyé du groupe, et forme de son côté Deathriders. Dans son ouvrage, Eddie Trunk’s Essential Hard Rock and Heavy Metal, le rédacteur Eddie Trunk admet avoir forcé Johnny Zazula et Anthrax à renvoyer Turbin[8]. Matt Fallon est temporairement recruté, et le quatuor, crédité sous le nom de The Diseased avec Scott au chant, joue des reprises de titres punk hardcore.

Joey Belladonna est choisi comme nouveau chanteur, et ce line-up se lance en janvier 1985 dans l'enregistrement d'un EP, Armed and Dangerous, enregistré et commercialisé cette même année. Plus tard en 1985, Ian, Benante et Lilker collaborent avec le chanteur Billy Milano pour la production de l'album satirique Speak English or Die sous le nom Stormtroopers of Death.

Le second album d'Anthrax, Spreading the Disease, est commercialisé en 1985 ; la tournée européenne et américaine suit l'année suivante. La tournée américaine, avec Black Sabbath, est annulée à cause de problèmes vocaux de Glenn Hughes. En , Anthrax tente sa première tournée en Europe, ainsi qu'un concert proche de Tchernobyl immédiatement après la catastrophe nucléaire[9]. En mai, le groupe entame sa première tournée européenne à Bochum, en Allemagne, aux côtés d'Overkill et Agent Steel. Plus tard la même année, Anthrax joue en Europe avec Metallica. La tournée est lancée le au St David's Hall, et s'achève le à Solnahallen, en Suède. Il s'agit de la dernière prestation d'Anthrax en Suède, une journée avant l'accident de bus ayant coûté la vie au bassiste de Metallica, Cliff Burton.

Le troisième album du groupe, Among the Living, est enregistré en 1986 et paru en  ; il présente le côté expérimental et humoristique du groupe. Le groupe revient dans son style thrash avec l'album State of Euphoria en 1988. Le single Antisocial, à l'origine composée par le groupe de hard-rock français Trust, devient un succès sur la chaîne américaine MTV au Headbangers Ball. Le groupe change d'horizon lors d'une tournée américaine aux côtés du groupe de funk metal Living Colour, et participe au Headbangers Ball Tour aux côtés d'Exodus et de Helloween. En 1989, MTV sponsorise un concours dans lequel la gagnante (une fan du groupe) verra le groupe saccager sa maison[9].

En 1990, Anthrax fait paraître l'album plus sérieux, Persistence of Time, surpassant le succès de State of Euphoria. L'album est plus sombre, plus technique et progressif que les précédents albums du groupe. Il présente un single à succès, une reprise du titre Got the Time de Joe Jackson. En 1991, Anthrax collabore avec Public Enemy sur une nouvelle version du titre Bring the Noise. Il atteint le succès escompté, et le groupe part en tournée avec Public Enemy. L'EP Attack of the Killer B's est enregistré en 1991, avec une nouvelle version de I'm the Man et une reprise de Bring the Noise sur laquelle Ian effectue les parties vocales. Fin 1992, Belladonna est renvoyé du groupe.

Période John Bush (1992–2005)Modifier

L'ancien membre d'Armored Saint, John Bush, se joint à Anthrax peu après le renvoi de Belladonna. Le groupe quitte Island Records pour signer avec Elektra, et fait paraître Sound of White Noise en 1993. Un changement comparé aux précédents albums d'Anthrax, plutôt bien accueilli par la presse spécialisée. Le single Only est également un succès. Après la parution de Sound of White Noise, le guitariste Dan Spitz quitte le groupe pour devenir horloger, et Anthrax devient un quatuor pendant deux ans[10]. En 1995, Anthrax fait paraître Stomp 442, sur lequel Charlie Benante joue la majeure partie des morceaux à la guitare. Benante est assisté par Paul Crook, par la suite guitariste en tournée du groupe pendant de nombreuses années, et Dimebag Darrell de Pantera. Elektra ne souhaitant faire la promotion de l'album, ce dernier atteint moins de succès que les précédents albums du groupe ; Anthrax décide donc de mettre un terme au contrat avec le label.

Le groupe signe avec le label indépendant Ignition Records, et fait paraître Volume 8: The Threat Is Real en 1998. Comme sur Stomp 442, Benante joue les morceaux de guitare solo accompagné de Crook et Darrell ; le chanteur de Pantera, Phil Anselmo, y participe également. Après la parution de l'album, leur label est en dépôt de bilan, ce qui interrompt sa distribution. Anthrax, bien que signé avec Beyond Records, fait paraître l'album best-of intitulé Return of the Killer A's, mais Beyond fait également faillite à cette période. Anthrax entame, toujours à cette période, une tournée avec Belladonna et Bush, mais Belladonna quitte le groupe à la dernière minute[11].

À la période du scandale des enveloppes contaminées aux États-Unis, le groupe change le nom de son site web. Le groupe fait également paraître une interview le , annonçant avec humour un potentiel renommage du groupe « en quelque chose de plus amical, comme Basket Full of Puppies[12]. » Anthrax met un terme à toute rumeur concernant ce renommage lors du New York Steel, un concert organisé en faveur des victimes du [9].

En 2001, Rob Caggiano se joint à la guitare solo ; deux ans plus tard, le groupe fait paraître We've Come for You All au label Sanctuary Records, félicité par la presse spécialisée et décrit comme un retour aux origines. Début 2004, Anthrax fait paraître The Greater of Two Evils, une réédition « live en studio » de leurs tout premiers albums. Le bassiste Frank Bello annonce peu de temps après, son départ pour rejoindre le groupe Helmet, et est remplacé par l'ancien membre de Fates Warning et Armored Saint, Joey Vera.

Réunions avec Belladonna et Bush (2005–2009)Modifier

 
Anthrax, au Hellfest 2009.

En , Anthrax annonce la formation du line-up « classique » du groupe composé de Scott Ian, Charlie Benante, Dan Spitz, Joey Belladonna et Frank Bello would. Dans quelques concerts, ils jouent Among the Living dans son intégralité[13]. Bien qu'un nouvel album de la part du groupe soit attendu, en , Ian annonce le désaccord de Belladonna concernant cette reformation[14]. Après cette annonce, Bush hésite à revenir et dit ne pas être prêt à réintégrer Anthrax[15].

En , Ian annonce qu'une décision concernant un nouveau chanteur pour le groupe sera prise d'ici fin juillet, mais l'annonce est retardé jusqu'à décembre. En juin, Bush, lors d'une entrevue avec Rock Hard, explique avoir été demandé par le groupe, mais avoir également décliné l'offre[16]. En , Dan Nelson, ancien membre du groupe Devilsize, est annoncé comme nouveau chanteur[17], et Rob Caggiano revient pour endosser le rôle de guitariste solo. En , Anthrax participe à son premier concert depuis 19 mois au Double Door de Chicago. Devant une salle comblée, le groupe joue de nouvelles chansons, malgré quelques soucis techniques[18].

 
Anthrax, au Sonisphere Festival de Knebworth, au Royaume-Uni, 2009.

Dans sa colonne mensuelle Food Coma postée le , Scott Ian annonce son entrée au studio le pour l'enregistrement d'un nouvel album d'Anthrax ; les morceaux de rythmique, de basse et de batterie sont enregistrés sur 19 pistes, et les parties vocales sont en plein enregistrement[19]. En , Ian annonce la progression du mixage de l'album par Dave Fortman, qui a également participé à des albums d'Evanescence et de Slipknot[20]. Dans un message au site web d'Anthrax, Charlie Benante annonce la sortie de l'album Worship Music en mai[21].

Début 2009, Anthrax se lance dans une brève tournée avec Iron Maiden en Amérique du Sud. En juillet, le manager du groupe, Izvor Zivkovic, confirme le départ de Dan Nelson pour cause de maladie. Nelson refuse cette explication, et explique l'avoir renvoyé[22]. Les performances qui devaient suivre sont annulées, à l'exception du Sonisphere Festival britannique, durant lequel John Bush contribue au chant[23]. En , Bush est annoncé revenir avec Anthrax pour l'October Loud Park '09 Festival au Japon[24]. Peu après, Benante annonce le retour de Bush dans le groupe. En , Anthrax participe à cinq soirées au festival Soundwave en Australie. Par la suite, Bush annonce plusieurs chansons auxquelles il contribuera pour un nouvel album[25].

Worship Music (2010–2015)Modifier

Fin 2009, Anthrax confirme un événement Big Four (aux côtés de Metallica, Megadeth et Slayer) au festival Sonisphere de 2010. Bush décide de ne pas rester membre à plein temps, et quitte une nouvelle fois le groupe. Joey Belladonna revient avec Anthrax au début de 2010 pour quelques concerts cet été, et participe à l'enregistrement de leur album à venir[26]. Anthrax, Metallica, Slayer et Megadeth jouent à la même soirée dans les festivals Sonisphere Festival, la toute première fois que les membres des Big Four of Thrash jouent ensemble[27]. la soirée est retransmise en direct dans des cinémas en Bulgarie, puis parue en DVD et Blu-ray[28].

En , Anthrax participe pour la première fois au Pulp Summer Slam philippin aux côtés de Death Angel et Hellyeah. Le groupe participe également au Jägermeister Mayhem Festival 2012, avec Slayer et Slipknot[29]. En juin, Anthrax fait paraître le single Fight 'Em 'Til You Can't (de leur futur album) en téléchargement gratuit sur son site web, afin de remercier les fans pour leur nombreuses années de patience ; l'album Worship Music est commercialisé le [30].

En , Anthrax annonce le départ du guitariste Rob Caggiano[31]. Une semaine plus tard, Jonathan Donais de Shadows Fall est annoncé comme guitariste en tournée puis est recruté par le groupe le [32]. En , Anthrax fait paraître l'EP Anthems composé de reprises de musiques rock des années 1970. Selon Scott Ian, le groupe se met à travailler sur un nouvel album à la fin de 2013[33] ; en septembre, il confirme la participation de Charlie Benante et du bassiste Frank Bello[34].

For All Kings (depuis 2016)Modifier

Leur nouvel et septième album, For All Kings, sort le en divers formats (digipack, double LP, coffret) limités ou non. Il est applaudi par la majorité de la presse spécialisée aux États-Unis, où il entre directement à la 3e place des ventes metal. Au début de 2016, ils effectuent également une tournée avec Lamb of God[35].

 
Anthrax au Tuska Open Air Metal Festival en 2019̟

Style et influencesModifier

Anthrax est l'un des groupes pionniers des genres speed et thrash metal. Il se caractérise par un son thrash metal type à ses débuts, et est connu pour ses références humoristiques dans ses paroles, à la différence des autres groupes de son époque[36]. Selon Rolling Stone, Anthrax est l'un des quelques groupes de heavy metal à être généralement bien accueilli par la presse spécialisée, et à redéfinir le genre durant les années 1980[37].

MembresModifier

Membres actuelsModifier

Membres de tournéesModifier

  • Dave Sabo – guitare (2000)
  • Andreas Kisser – guitare (2011)
  • Jason Bittner – batterie, percussions (2006, 2011, 2012, 2012)
  • Gene Hoglan – batterie, percussions (2012)
  • Jon Dette – batterie, percussions (2012, 2013)

Anciens membresModifier

  • Dan Nelson - chant (2007–2009)
  • Rob Caggiano - guitare solo (2001–2005, 2007–2013)
  • Paul Crook - guitare solo (1995–2001)
  • John Bush – chant (1992–2005, 2009–2010)
  • Dan Spitz – guitare solo (1983–1995, 2005–2007)
  • Neil Turbin – chant (1982–1984)
  • Dan Lilker – basse (1981–1984)
  • Joey Vera – basse (2004–2005)
  • Matt Fallon – chant (1984)
  • Bob Berry – guitare solo (1983)
  • Greg D'Angelo – batterie, percussions (1981–1983)
  • Greg Walls – guitare solo (1981–1983)
  • Jason Rosenfeld – chant (1981–1982)
  • Paul Kahn – basse (1981)
  • Kenny Kushner – basse (1981)
  • Dave Weiss – batterie, percussions (1981)

ChronologieModifier

 

DiscographieModifier

Albums studioModifier

EPModifier

Albums liveModifier

  • 1994 : Live (The Island Years)
  • 2004 : Music of Mass Destruction
  • 2005 : Alive 2
  • 2007 : Caught in a Mosh: BBC Live in Concert
  • 2014 :

Chile On Hell

CompilationsModifier

VidéographieModifier

  • 1986 : US Speed Metal Attack (VHS)
  • 1987 : Oidivnikufesin (VHS)
  • 1991 : Live Noize (VHS)
  • 1991 : Through Time (P.O.V.) (VHS)
  • 1994 : White Noise: the Videos (VHS)
  • 1996 : Nothing (VHS)
  • 1996 : Return of the Killer As: Video Collection (VHS)
  • 2004 : Rock Legends (DVD)
  • 2004 : Music of Mass Destruction (DVD)
  • 2005 : Alive 2: The DVD (DVD)
  • 2005 : Anthrology: No Hit Wonders (1985-91) the Videos (DVD)
  • 2010 : The Big Four: Live From Sofia, Bulgaria (DVD)

Notes et référencesModifier

  1. « Anthrax To Perform At Fly Festival In India », Rolling Stone India, (consulté le 30 mars 2013).
  2. LORRAINE ALI, « POP and JAZZ REVIEWS : Anthrax Mixes Styles With Power, Passion », Los Angeles Times, (consulté le 30 mars 2013)
  3. Christopher R. Weingarten, « Anthrax and Joey Belladonna Keep It In the Family - Page 1 - Music - New York », Village Voice, (consulté le 30 mars 2013).
  4. Phil Freeman, « Black Rivers Flow review », AllMusic (consulté le 30 mars 2013) : « One album later, they've undergone a fairly radical transformation, and are now practitioners of American groove metal (think Machine Head, Lamb of God, Trivium, or even late-period Bush-era Anthrax) ».
  5. (en) Cosmo Lee, « Get Thrashed: The Story of Thrash Metal », Stylus, (consulté le 16 décembre 2008).
  6. (en) « Interview meet dan Spitz Anthrax guitarist turned master watchmaker » (consulté le 20 mars 2013).
  7. Graham Hartmann, « Anthrax’s Scott Ian Plays ‘Wikipedia: Fact or Fiction?' », Loudwire, (consulté le 22 mai 2014).
  8. Eddie Trunk, Eddie Trunk’s Essential Hard Rock and Heavy Metal, New York, US, Abrams Books, , « Anthrax », p. 240.
  9. a b et c Graham Hartmann, « Rob Caggiano Plays Wikipeia: Fact or Fiction? », Loudwire, (consulté le 10 juillet 2014).
  10. Daniel Spitz, « Dan Spitz Biography » (consulté le 30 septembre 2009).
  11. Arto Lehtinen, « Anthrax Interviews with Scott Ian and John Bush », Metal Rules (consulté le 19 mai 2010).
  12. « Anthrax: Press Release », Anthrax.com, (consulté le 2 octobre 2011).
  13. « It's Official: Anthrax's 'Among The Living' Lineup To Reunite », Blabbermouth.net, (consulté le 31 mai 2014).
  14. « Anthrax Guitarist Scott Ian: 'The Reunion Is Over' », Blabbermouth.net, (consulté le 14 janvier 2010).
  15. « Singer John Bush: 'I Am Not Ready' To Commit To Anthrax Again », Blabbermouth.net, (consulté le 2 octobre 2011).
  16. « Armored Saint's John Bush, Metallica 'Philosophy' Book Author Interviewed », Blabbermouth.net, (consulté le 30 mai 2014).
  17. « It's Official: Anthrax Taps Former Devilsize Singer », Blabbermouth.net, (consulté le 22 juillet 2009).
  18. Brandon Geist, « Anthrax Debut New Singer And Songs At Chicago Show », Revolver, (consulté le 30 mai 2014).
  19. Scott Ian, « A Festive Feast of Awesomeness », Suicide Girls, (consulté le 17 décembre 2008).
  20. Scott Ian, « Scott Ian's Food Coma: Uncorking Wine and Led Zep », Suicide Girls, (consulté le 26 mai 2009).
  21. « Metal metal everywhere! », Anthrax.com, (consulté le 24 décembre 2008).
  22. « Former Anthrax Singer Dan Nelson: 'I Was Ready, Willing And Able To Do My Job' », Blabbermouth.net, (consulté le 30 mai 2014).
  23. Terry Bezer, « Scott Ian Endorses ‘Bring Back Bush’ Campaign », Metal Hammer, (consulté le 7 août 2009).
  24. « Anthrax Featuring John Bush To Perform At Japan's Loud Park Festival », Blabbermouth.net, (consulté le 3 septembre 2009).
  25. Ryan Ogle, « John Bush Says 'Timing Is Right' For Anthrax's Reunion With Joey Belladonna », Blabbermouth.net, (consulté le 30 mai 2014).
  26. « It's Official: Joey Belladonna Rejoins Anthrax For Tour, Studio Album », Blabbermouth.net, (consulté le 19 mai 2010).
  27. « Metallica, Slayer, Megadeth, Anthrax: The First 'Big Four' Photo », Blabbermouth.net, (consulté le 30 mai 2014).
  28. Andre Paine, « Metallica Heading To Cinemas », Billboard, (consulté le 19 juin 2010).
  29. Mary Ouellette, « Rockstar Mayhem Fest 2012: Slipknot, Slayer, Anthrax + More », Loudwire, (consulté le 31 mai 2014).
  30. Terry Bezer, « Anthrax Set Release Date For ‘Worship Music’ », Metal Hammer, (consulté le 2 octobre 2011).
  31. « Guitarist Rob Caggiano Quits Anthrax », Blabbermouth.net, (consulté le 4 janvier 2012).
  32. Damian Fanelli, « Anthrax Reveal New Guitarist: Jon Donais of Shadows Fall », Guitar World, (consulté le 24 août 2013).
  33. Chad Childers, « Anthrax’s Scott Ian Envisions Late 2013 Start for Next Studio Album », Loudwire, (consulté le 20 mars 2013).
  34. « Anthrax Begins Writing New Album », Blabbermouth.net, (consulté le 16 septembre 2013).
  35. « Anthrax To Release 'For All Kings' Album In February », Blabbermouth.net, (consulté le 2 novembre 2015).
  36. Stephen Thomas Erlewine, « Anthrax Biography », AllMusic (consulté le 4 mars 2013).
  37. « Anthrax Biography », Rolling Stone, Simon & Schuster (consulté le 23 août 2013).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :