Ouvrir le menu principal

Anseremme
Anseremme
La place Baudouin 1er
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Dinant
Commune Dinant
Code postal 5500
Zone téléphonique 082
Démographie
Gentilé Anseremmois(e)
Population 1 000 hab.
Géographie
Coordonnées 50° 14′ nord, 4° 54′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Namur

Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Anseremme

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Anseremme

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Anseremme

Anseremme (en wallon Ansreme) est une section de la ville belge de Dinant située en Région wallonne dans la province de Namur. Dans ce village on peut faire du kayak. Le Viaduc Charlemagne est entre Dinant et Anseremme.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1964.

Sommaire

ÉtymologieModifier

817 Anseromia, 1203 Ansoromia

Propriété de *Anshram (germanique *Ans[uz] « dieu souverain » et *hramn « corbeau »), anthroponyme germanique (?)[1].

GéographieModifier

Anseremme est situé au confluent de la Lesse et de la Meuse.

HistoireModifier

Commune du département de Sambre-et-Meuse sous le régime français.

ÉconomieModifier

Personnalités nées à AnseremmeModifier

  • Joseph Weterings, écrivain, musicologue et critique musical belge, né à Anseremme le .
  • Maxime Richard, double champion du monde de kayak rivière sprint

Patrimoine architecturalModifier

  • Un prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Hubert en Ardenne est établi au XVe siècle. Pendant deux siècles, il servit de résidence d'été aux moines. Ses bâtiments ont été restaurés[2].

 Tourisme et loisirsModifier

Anseremme est connue comme étant l'arrivée de la descente de la Lesse en kayak. Les participants peuvent laisser leur voiture à Anseremme et rejoindre un des deux départs de la descente, Gendron ou Houyet, en train ou en bus.

 
Arrivée de la descente de la Lesse à Anseremme. Les kayaks sont rassemblées avant d'être remonté en camions.

Notes et référencesModifier

  1. A. Carnoy, Origines des noms des communes de Belgique, Louvain, Éditions Universitas, , 2 vol.
  2. Joseph Delmelle, Abbayes et béguinages de Belgique, Rossel Édition, Bruxelles, 1973, p. 65.

Pour compléterModifier