Ouvrir le menu principal

Annick Hayraud

joueuse de rugby française
Annick Hayraud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
RiomVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Jusqu'en Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Taille
1,7 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Masse
64 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Équipes

Annick Hayraud est une joueuse internationale française de rugby à XV, née le , de 1,70 m pour 64 kg, évoluant au poste de demi d'ouverture, ou d'arrière, et excellente buteuse.

De 2011 à 2014, et de nouveau depuis 2017, elle est manager de l'équipe de France féminine de rugby à XV.

BiographieModifier

Elle débute le rugby très jeune et connaît sa première sélection en 1986[1], puis porte le maillot de l'équipe de France de rugby à XV féminin et détient le record des sélections de 2000 à 2005 (à 65 reprises), avant d'être dépassée par Estelle Sartini.

Elle est également animatrice socioculturelle à la mairie de Riom (Puy-de-Dôme)[1].

De 2003 à 2015, elle est l'entraîneur de son club de toujours, l'AS Romagnat Rugby Féminin, ayant obtenu ses brevets d'entraîneur en 1996. En 2015, elle devient manager du club. Elle est également manager des Bleues de 2011 à 2014.

En novembre 2016, elle est membre de la liste menée par Bernard Laporte pour intégrer le comité directeur de la Fédération française de rugby[2]. Lors de l'élection du nouveau comité directeur, le , la liste menée par Bernard Laporte obtient 52,6 % des voix, soit 29 sièges, contre 35,28 % des voix pour Pierre Camou (6 sièges) et 12,16 % pour Alain Doucet (2 sièges). Annick Hayraud intègre ainsi le comité directeur et Bernard Laporte est élu à la présidence de la fédération française de rugby[3]. Elle est nommée responsable des équipes de France féminines[4] et reprend le poste de manager de l'équipe de France féminine[5]. Le , elle démissionne finalement de sa fonction d’élue du comité directeur pour devenir salarié de la FFR grâce à une convention de mise à disposition conclue entre la FFR et sa collectivité locale[6],[7].

PalmarèsModifier

  • Sélectionnée en équipe de France A à 65 reprises[8], jusqu'en 2002 (capitaine de 1996 à 1998)
  • Tournoi des VI Nations en 2002 (grand chelem)
  • Championne d'Europe en 1996, 1999 et 2000
  • Vice-championne d'Europe en 1995
  • 3e de la Coupe du monde en 1991, 1994 et 2002
  • Championne de France en 1994 et 1995 avec Romagnat
  • Vice-championne de France en 1996 et 1998 avec Romagnat

Notes et référencesModifier

  1. a et b Blandine Hennion, « RUGBY. Demi-d'ouverture de l'équipe de France féminine, Annick Hayraud rencontre l'Angleterre, ce soir à Massy. Ces femmes qui plaquent. », sur www.liberation.fr, Libération, (consulté le 27 décembre 2017)
  2. « Le candidat à la présidence de la FFR, Bernard Laporte, présente à son tour sa liste », sur www.lequipe.fr, L'Equipe, (consulté le 22 novembre 2016)
  3. « Elections FFR : Bernard Laporte est le nouveau président de la Fédération », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 3 décembre 2016)
  4. « Laporte nomme Papé représentant à l'EPCR », sur www.sports.fr, Europe 1, (consulté le 14 décembre 2016)
  5. « Equipes de France : Les encadrements », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 5 janvier 2017)
  6. « Relevé d'informations et de décisions Comité Directeur 11 février 2017 », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 17 février 2017)
  7. « Philippe Rougé-Thomas et Annick Hayraud démissionnent de la FFR », sur www.lequipe.fr, L'Equipe, (consulté le 17 février 2017)
  8. Liste des sélections en équipe de France féminine