Anne-Marie de Brem

conservatrice du patrimoine et historienne de l'art française

Anne-Marie de Brem (Marcetteau de), née le , est conservatrice générale honoraire du patrimoine et historienne de l'art de 1974 à 1998.

Carrière professionnelleModifier

De 1974 à 1982, elle est chercheuse, puis conservatrice du patrimoine à l'Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France[1].

De 1982 à 1987 elle est chef du Bureau des Musées de la Ville de Paris.

Elle dirige de 1987 à 1998 le Musée de la vie romantique[2]. Elle y organise une quinzaine d'expositions accompagnées de catalogues, en particulier :

En 1998, elle se voit décerner le prix Joseph Saillet par l’Académie des sciences morales et politiques pour le tome II de la Correspondance d'Ernest Renan[4].

Bibliographie sélectiveModifier

Catalogues d'expositionModifier

  • Le Larmoyeur d'Ary Scheffer, éditions Paris-Musées, 1989
  • L'Atelier d'Ary Scheffer, éditions Paris-Musées, 1992
  • Louis Hersent, Peintre d'histoire et portraitiste, éditions Paris-Musées 1993

Travaux de recherche et publicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. S.V., « Une Girondine au musée de la vie romantique », revue Objectif, page 11, février 1992
  2. Armelle Héliot, « La vie romantique ou l'art d'être cosy », Le Quotidien de Paris, page 26,
    Lilian Perier, « Un musée de la Vie romantique », La Croix, page 5, 4-
    A. Dalbard, « George Sand au musée de la vie romantique », Le Parisien, page 18, semaine du
    Anne Beaujour, « Un soir chez George Sand... », supplément à l'Express, page 16, semaine du 16 au
    Who's Who in France, Ed. Jacques Lafitte, Levallois-Perret, 1984-1985 à 2000-2001
  3. Dominique Jude, « Expos », Télérama, 21 juin 1989 ; Caroline Brizard, « Chez Sand, c'est sage », Le Nouvel Observateur, page XII
  4. Liste des lauréats au prix Joseph Saillet sur le site de l'Académie lire en ligne

Liens externesModifier