Anne-Isabelle de Guastalla

aristocrate italienne

Anne-Isabelle de Gonzague de Guastalla (Guastalla, Mantoue, ) était une noble italienne.

Anne Isabelle de Guastalla
Ritratto di Anna Isabella Gonzaga di Guastalla.png
Fonction
Régente
Titre de noblesse
Margravine
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
MantoueVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Autres informations
Religion

BiographieModifier

 
Piazza San Pietro à Mantoue, gravure anonyme, v. 1700.

Elle est la fille de Ferdinand III de Guastalla, duc de Guastalla et de Marguerite d'Este.

En juillet 1671, elle est mariée à Charles III Ferdinand de Mantoue, dixième et dernier duc de Mantoue, en apportant en dot à la famille de son mari ses droits sur le duché de Guastalla, Luzzara et Reggio, acquis à la mort de son père Ferdinand III. En 1692 l'Empereur Léopold Ier déclare cette succession illégitime et transfère le fief à Vincent Ier de Guastalla.

Le couple n'a eu aucune descendance.

En 1702, pendant la guerre de Succession d'Espagne, Charles Ferdinand confie la régence du duché de Mantoue à Anne-Isabelle. Celle-ci parvient à maintenir la paix alors que les armées de Philippe V d'Espagne et d'Eugène de Savoie se disputent l'Italie du Nord et obtient de l'empereur Léopold la concession du duché de Sabbioneta.

 
Plan de Sabbioneta d'après une image ancienne, 2006.

Anne-Isabelle s'est distinguée par ses œuvres pieuses ; elle achève la construction de l'église Santa Maria della Carità (it) construite par le duc Vincent II de Mantoue.

Elle meurt à Mantoue le  ; son mari, Charles Ferdinand, se remarie en 1704 avec Suzanne Henriette de Lorraine. La lignée des ducs de Mantoue s'achève avec eux : le duché est confisqué au profit de Charles d'Autriche qui se la voit confirmer par le traité de Rastatt en 1714.

BibliographieModifier

  • Elvira Gencarelli, "ANNA ISABELLA Gonzaga, duchessa di Mantova" in Dizionario Biografico degli Italiani - Volume 3 (1961) [1]