Alphonse III d'Este

(1591-1644) duc de Modène et de Reggio de 1628 à 1629
Alphonse III d'Este
Alfonso III d'Este duca.jpg
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Laura d'Este (d)
Borso d'Este (en)
Luigi II d'Este (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Isabelle de Savoie (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
François Ier d'Este
Caterina Maria of Este (d)
Rinaldo d'Este
Marguerite d'Este
Anna Beatrice d'Este (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Ordre religieux
Arms of the house of Este (6).svg
Blason

Alphonse III d'Este (né à Ferrare en 1591, mort à Castelnuovo di Garfagnana le ) a été duc de Modène et de Reggio de 1628 à 1629.

BiographieModifier

Alphonse est le fils de César d'Este et de Virginia de Médicis, il est d'un caractère enflammé et impulsif, il participe à la guerre contre Lucques de 1613 et il a un rôle de premier plan dans le différend entre la famille ducale et celle des Pepoli qui culmine avec l'assassinat du comte Ercole Pepoli à Ferrara en 1617.

En 1608 il épouse Isabelle de Savoie, fille du duc Charles-Emmanuel Ier, qu'il aime sincèrement au point d'hésiter en entrer en religion après la mort de celle-ci, en 1626, lors de l'accouchement de leur quatorzième enfant.

Le , César meurt et il assume le gouvernement de l'État mais à la fin de , depuis le château de Sassuolo, il annonce son abdication en faveur de son fils François. Le 8 septembre à Merano dans le Tyrol, il laisse ses habits ducaux pour endosser la saie des capucins et prend pour nom fra' Giambattista da Modena.

Il devient prédicateur et missionnaire et au cours de la peste de 1630-1631, il apporte le réconfort aux moribonds. En , il revient à Modène, mais ses prêches contre les usages de la cour et contre les juifs qu'il tente de convertir, les obligeant à écouter ses sermons, échauffent les esprits et sa présence devient encombrante.

Il se retire dans un couvent[1] à Castelnuovo di Garfagnana qu'il fait ériger au frais du duc, son fils, où il meurt le .

Notes et référencesModifier

  1. Couvent capucin de San Giuseppe, 1635-1642

Voir aussiModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier