Anna Caroline Oury

compositrice et pianiste allemande
Anna Caroline Oury
Description de cette image, également commentée ci-après
Anna Caroline Oury

Naissance
Landshut
Décès (à 72 ans)
Munich
Activité principale pianiste, compositeur
Maîtres Carl Czerny

Anna Caroline Oury, à l'origine Anna Caroline de Belleville, aussi connue sous les noms de Ninette de Belleville, Ninette von Belleville, Ninette de Belleville-Oury, née le à Landshut (royaume de Bavière) et morte le à Munich, est une pianiste et compositrice allemande d'ascendance française.

BiographieModifier

Anna Caroline de Belleville est la fille d'un aristocrate français, directeur de l'Opéra de Mannheim[1].

Entre 1816 et 1820, elle étudie le piano avec Carl Czerny à Vienne où elle rencontre Beethoven et où elle l'écoute improviser[2].

En 1829, elle se rend à Varsovie ; Frédéric Chopin est suffisamment impressionné pour parler d'elle dans une lettre, louant son jeu (« excellent ») pour sa légèreté et son élégance[3]. Douze ans plus tard, en 1841, Chopin lui dédiera sa Valse en fa mineur (op. 70, no 2), publiée seulement en 1855.

En , elle fait ses débuts à Londres au Her Majesty's Theatre avec Niccolò Paganini. En octobre elle épouse Antonio James Oury (1800–1883), un violoniste de ce théâtre. Entre 1831 et 1839, ils font une tournée en duo[4],[5],[2] en Allemagne, en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Autriche et en Russie avant de s'installer en Angleterre, à l’exception d'une tournée en Italie en 1846-1847.

Travaillant avec son mari, elle l'assiste pour la création de la Brighton Musical Union en 1847, un club de musique de chambre calqué sur la London Musical Union[6]. Elle consacre le reste de sa carrière à la composition jusqu'à ce qu'elle prenne sa retraite en 1866, composant environ 180 œuvres pour piano durant cette période[2].

ŒuvresModifier

Oury a publié plus de deux cents œuvres dont plusieurs transcriptions :

  • Souvenir d’Édimbourg (arrangement)
  • Fantasie on the opera "L'Africaine"
  • La Chasse de Compiègne
  • Plaintes de l'Absence
  • Marche Écossaise
  • Valse brillante
  • Nocturne[7].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Persons Related to Chopin » (consulté le )
  2. a b et c (en) J.A. Fuller-Maitland et Andrew Lamb, Oury, Anna Caroline, Grove Music Online
  3. (en) Halina Golberg, Music in Chopin's Warsaw, New York, Oxford University Press, , p. 281
  4. (en) Comini, Alessandra, The Changing Image of Beethoven : A Study in Mythmaking (Digitized online by GoogleBooks),
  5. (en) Thomas, Joseph, Universal pronouncing dictionary of biography and mythology, Volume (Digitized online by GoogleBooks),
  6. (en) Christina Bashford, Oury, Antonio James, Grove Music
  7. (en) Ebel, Otto, « Women composers:a biographical handbook of women's work in music » [Digitized online by GoogleBooks], (consulté le )

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

SourceModifier