Andrea Camassei

peintre italien
Andrea Camassei
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Andrea Camassei (né à Bevagna en novembre 1602 et mort à Rome le [1]) est un peintre et graveur baroque italien principalement actif à Rome sous le patronage des Barberini.

BiographieModifier

Andrea Camassei est né à Bevagna en Ombrie de parents modestes, Angelina d'Anton Maria Angeli et Lorenzo[2]. Il était actif dans la peinture au Palais Barberini ainsi que dans l'église préférée d'Antonio Barberini, Église Santa Maria della Concezione dei Cappuccini, où il a peint l'Assomption de la Vierge sur le dôme. Sa formation s'est faite auprès du Domenichino, mais il a également travaillé sous la direction de Andrea Sacchi et Pierre de Cortone. Il a peint un Triomphe de Constantin pour le baptistère du palais du Latran. Il peint pour Taddeo Barberini, deux grandes toiles (1638-1639) représentant le Massacre des Niobides[3] et la Chasse de Diane[4] Il a également peint un Saints Bonaventura, Bernardino et Ludovico da Tolosa pour Santa Caterina à Rapecchiano (Spello)[1].

 
Andrea Camassei, Presepio, église de San Michele (Bevagna)

Andrea Camassei est également graveur et dessinateur, comme en témoignent la gravure représentant le Repos pendant la fuite vers l'Égypte (Londres, British Museum), signée « A.C. », et de nombreux dessins dont l'Allégorie du pontificat d'Urbain VIII (Leningrad, Ermitage), La Course entre Neptune et Minerve (Darmstadt, Hessisches Landesmuseum) et la Scène allégorique avec un sorcier (Paris, Louvre, Cabinet des Dessins)[1].

Andrea Camassei est mort à Rome le 18 août 1649 et enterré le lendemain dans labasilique Saint Augustin[1].

BibliographieModifier

  • (en) Rudolf Wittkower, Pelican History of Art, Art and Architecture Italy, 1600-1750, Penguin Books, , p. 321
  • (en) Maria Farquhar, Biographical catalogue of the principal Italian painters, Woodfall & Kinder, Angel Court, Skinner Street, London; Digitized by Googlebooks from Oxford University copy on Jun 27, 2006, (lire en ligne), p. 35
  • (it) Presenzini Attilio, Vita ed opere del pittore Andrea Camassei, Assisi, Sensi, (lire en ligne)
  • (it) Silvestro Nessi, Andrea Camassei: un pittore del Seicento tra Roma e l'Umbria, Perugia: Quattroemme,

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (it) Sandra Vasco, « Andrea Camassei », sur .treccani.it, (consulté le 20 janvier 2020).
  2. Presenzini, page 5.
  3. Massacre of the Niobids, now at Galleria Nazionale d'Arte Antica, Rome.
  4. Hunt of Diana also at Galleria Nazionale.

Liens externesModifier