Ouvrir le menu principal

André Samitier

personnalité politique française

André Samitier
Fonctions
Député de la 8e circonscription des Yvelines

(2 ans, 1 mois et 23 jours)
Prédécesseur Pierre Bédier
Successeur Pierre Bédier
Maire de Gargenville

(33 ans, 5 mois et 28 jours)
Prédécesseur Charles-Henri Jorre
Successeur Nicole Delpeuch
Conseiller général des Yvelines
élu dans le canton de Limay

(23 ans, 4 mois et 28 jours)
Prédécesseur Maurice Quettier
Successeur Jacques Saint-Amaux
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Roubia
Date de décès (à 68 ans)
Lieu de décès Versailles
Nationalité Française
Parti politique UMP
Père Lucien Samitier
Mère Aline Solier
Conjoint Danielle Puidebat
Enfants Marie-Pierre
Thierry
Anne-Laure
Profession Instituteur

André Samitier, né le à Roubia (Aude) et mort le à Versailles (Yvelines), est un homme politique français.

Sommaire

BiographieModifier

Il est le fils de Lucien Samitier (né en 1901), vigneron indépendant à Roubia, radical socialiste et laïc. Ce dernier mena les révoltes des ouvriers agricoles dans les années 1930 et contribua à la création de la coopérative viticole Le Buga à Roubia. Il instaura "La Mutualité agricole" qui permit aux plus démunis d'accéder à une couverture santé. André Samitier a donc grandi dans un monde profondément laïc et républicain, adoptant ses valeurs et les appliquant par la suite[réf. nécessaire]. Il est élu député le , pour la XIIe législature (2002-2007), dans la huitième circonscription des Yvelines comme suppléant de Pierre Bédier, nommé membre du gouvernement.

Il était apparenté au groupe UMP.

Il a été Instituteur à Gargenville de 1959 à 1970 avant d'être élu maire de cette commune de 1971 jusqu'à sa mort.

Son assistante parlementaire, Nicole Delpeuch, lui a succédé fin 2004.

Suite aux attentats terroristes du 11 septembre 2001, il a cosigné une proposition de loi visant au rétablissement de la peine de mort pour les auteurs d’actes de terrorisme[1].

Fervent rugbyman, ailier, fils d'ailier du midi, André Samitier a répandu ce sport dans les Yvelines alors qu'il était instituteur en créant des clubs. Un stade de rugby au nom d'André Samitier a été inauguré à Gargenville dix ans après sa mort ainsi qu'une rue à son nom.

André Samitier, très attaché à l'éducation et à la culture des milieux populaires, a aussi fondé l'École de musique Nadia et Lili Boulanger à Gargenville sur le lieu où les deux sœurs pianistes ont vécu.

MandatsModifier

  • Conseiller municipal et maire :
    • 14/03/1971 - 12/03/1977 : maire de Gargenville (Yvelines)
    • 13/03/1977 - 12/03/1983 : maire de Gargenville (Yvelines)
    • 14/03/1983 - 12/03/1989 : maire de Gargenville (Yvelines)
    • 19/03/1989 - 18/06/1995 : maire de Gargenville (Yvelines)
    • 26/06/1995 - 18/03/2001 : maire de Gargenville (Yvelines)
    • 18/03/2001 - 11/09/2004 : maire de Gargenville (Yvelines)
  • Conseiller général :
    • 18/03/1979 - 17/03/1985 : membre du conseil général des Yvelines
    • 18/03/1985 - 29/03/1992 : membre du conseil général des Yvelines
    • 30/03/1992 - 22/03/1998 : membre du conseil général des Yvelines
    • 23/03/1998 - 15/08/2002 : membre du conseil général des Yvelines (démissionne pour être en conformité avec la loi limitant le cumul des mandats électifs)
  • Député :

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier