Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Magnin.
André Magnin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
VesoulVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

André Magnin, né en 1952 à Vesoul, est un commissaire d'exposition indépendant et un galeriste d'art contemporain français.

BiographieModifier

André Magnin[1], né en 1952 à Vesoul, est un commissaire d'exposition indépendant et un galeriste d'art contemporain français, qui vit et travaille à Paris.

Il entreprend en 1986 ses recherches sur l’art dans les cultures non occidentales pour Magiciens de la terre, la première exposition mondiale d’art contemporain[2], présentée en 1989 au Centre Pompidou et à la Grande Halle de la Villette à Paris. De 1989 à 2009, il constitue et dirige The Pigozzi Collection (Genève), entièrement dédiée à l’art contemporain de l’Afrique subsaharienne.

En 2009, il fonde MAGNIN-A, dont la mission est de promouvoir l’art contemporain africain sur le marché international.

En la Galerie MAGNIN-A est inaugurée[3] au 118, boulevard Richard-Lenoir à Paris avec l'exposition Co-Naissance réunissant le travail de Alighiero e Boetti, Frédéric Bruly Bouabré et Marcel Miracle. La galerie représente en exclusivité des artistes tels que Chéri Samba, Omar Victor Diop et JP Mika.

André Magnin a été commissaire de nombreuses expositions, dont World Envisioned : Alighiero e Boetti and Frédéric Bruly Bouabré[4] (DIA Center for the Arts, New York / American Center, Paris, 1995), African Art Now (Museum of Fine Arts, Houston, 2005), 100% Africa (Musée Guggenheim, Bilbao, 2006) et Arts of Africa (Grimaldi Forum, Monaco, 2013). Pour la Fondation Cartier pour l’art contemporain, il a été commissaire des expositions Seydou Keïta (1994), Malick Sidibé (1995), Bodys Isek Kingelez (1995), J.D. ‘Okhai Ojeikere (2000), J’aime Chéri Samba (2004) et plus récemment Beauté Congo : 1926-2015 Congo Kitoko du au .

ExpositionsModifier

  • 2019: Superheroes[5], 59pm Bruxelles, ( - ), commissaire avec Bernard Prévot et Najwa Borro
  • 2018: Malick Sidibé, Mali Twist[6], Fondation Cartier pour l’art contemporain[7]( - ), commissaire de l’exposition avec Brigitte Ollier.
  • African Passions, Commissaire de l’exposition African Passions pendant le Festival Evora Africa au Palais Cadaval, Portugal
  • Romuald Hazoumè, commissaire, Gagosian Gallery, New York, du au
  • 2017: Les Initiés, un choix d'œuvres (1989-2009) de la collection d'art contemporain africain de Jean Pigozzi, conseiller scientifique, Fondation Louis Vuitton (du au )
  • 2016: Romuald Hazoumè, commissaire, Gagosian Gallery, Paris - Le Bourget, (du au )
  • Seydou Keïta, conseiller scientifique, Grand Palais RMN, Paris, France (du au )
  • Beauté Congo : 1926 - 2015, Congo Kitoko[8], commissaire, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris, France (du au )
  • 2012: Histoires de voir, commissaire, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris, France (du au )
  • 2011: M(other) India, Galerie du Jour Agnès b, Paris, France (septembre - )
  • 2010: African Stories, commissaire, Place Jamaâ El Fna, Marrakech, Maroc ()
  • Africa ? Une nueva storia, Complesso del Vittoriano, Rome, Italie ( - )
  • 2008: Why Africa ? Pinacoteca Giovanni e Marella Agnelli, commissaire, Turin, Italie ( - )
  • 2007: Frédéric Bruly Bouabré, commissaire, Ikon Gallery, Birmingham, United-Kingdom, (du au )
  • Popular Painting from Kinshasa, commissaire, Tate Modern, London, United-Kingdom, (du à )
  • 2006: 100% Africa, commissaire, Guggenheim Museum Bilbao, Espagne, (du au )
  • Tribute to Malick Sidibé, Photofesta, Maputo, Mozambique, (novembre - )
  • Marcel Miracle & Vanille Siméon, Galerie du jour Agnès b, Paris, France (septembre - )
  • Frédéric Bruly Bouabré, commissaire, MAMCO, Genève, Suisse, (février - )
  • 2005: Attirare l'attenzione : A.Boetti, F.Bruly Bouabré et Marcel Miracle, commissaire, Centre d'art contemporain, Besançon, France ( - )
  • African Art Now : Masterpieces from the Jean Pigozzi Collection, commissaire, The National Museum of African Art, Smithsonian Institution, Washington - États-Unis ( - )
  • Art of Africa, commissaire, Grimaldi Forum, Monaco (juillet - )
  • African Art Now : Masterpieces from the Jean Pigozzi Collection, commissaire, The Museum of Fine Arts, Houston Texas, États-Unis (janvier - )
  • J.D.'Okhai Ojeikere : Hairstyles, Blaffer Gallery, The Museum of Art of Houston University, Houston, Texas, États-Unis (janvier - )
  • J'aime Chéri Samba, The University Museum, Tewas southern University, Houston, Texas, États-Unis (janvier - )
  • 2004: Joy of life : Malick Sidibé and Ojeikere, two photographers from Africa, Hara Museum, Tokyo, Japon (février - )
  • J'aime Chéri Samba, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris, France (janvier - )
  • 2003: Malick Sidibé, Hasselblad Center, Göteborg, Suède ()
  • 2001: Un art populaire, commissaire, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris France (du au )
  • Body Isek Kingelez, Kunstverein, Hamburg, Allemagne (mars - )
  • 2000: J.D. 'Okhai Ojeikere, commissaire, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris, France (du au )
  • 1999: Richard Onyango, MAMCO, Genève, Suisse ()
  • Malick Sidibé, Australian Center for Photography, Sydney, Australie ()
  • Malick Sidibé & Seydou Keïta, Photo Espagna, Madrid, Espagne ()
  • Malick Sidibé, Chicago Contemporary Art Museum, Chicago, États-Unis ()
  • 1998: Seydou Keïta & Malick Sidibé, Photography Festival, Athènes, Grèce
  • Seydou Keïta, Saint Louis Art Museum, Saint Louis, Missouri, États-Unis
  • 1997: Chéri Samba, MAMCO, Genève, Suisse
  • Twist, Club und Chat Sauvage : Malick Sidibé - Photography 1962 - 1976, IFA, Stuttgart, Allemagne.
  • Coïncidences, commissaire, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris, France ()
  • Cheik Ledy, MAMCO, Genève, Suisse
  • 1996: Samuel Kane Kwei, IFA, Bonn - Stuttgart, Allemagne
  • Seydou Keïta, Fotofest, Houston, États-Unis - Montéral, Canada - Institute of Art, Minneapolis, États-Unis, Museum of Modern Art, San Fransisco, États-Unis - Smithsonian, Washington, États-Unis
  • 1995: World Envisionned : Frédéric Bruly Bouabré & Alighiero e Boetti, American Center for the Arts, Paris, France ( - )
  • Malick Sidibé, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris, France
  • Bodys Isek Kingelez, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris, France
  • Big City : Bodys Isek Kingelez, Cyprien Tokoudagba, Georges Adeagbo, Seydou Keïta, Frédéric Bruly Bouabré, Serpentine Gallery, Londres, United-Kingdom.
  • 1994: World Envisionned : Frédéric Bruly Bouabré & Alighiero e Boetti, commissaire, DIA Center for the Arts, New York, États-Unis ( - )
  • Seydou Keita, commissaire, Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris, France
  • 1993: Frédéric Bruly Bouabré, Portikus Frankfurt, Allemagne - Kunsthalle, Bern, Allemagne - Haus des Kulturen der Welt, Berlin, Allemagne, Musée Ludwig
  • Aachen, Allemagne.
  • 1992: Out of Africa, Saatchi Gallery, Londres, Angleterre.
  • 1991: Africa Hoy / Africa Now, Modern Art Center, Las Palmas, Espagne - Groninger Museum, Gröningen - Hollande, Contemporary Art Center, Mexico City - Mexico
  • 1989: Magiciens de la terre, commissaire adjoint, Centre Georges Pompidou & la Grande Halle de la Vilette, Paris, France

Artistes représentésModifier

Notes et référencesModifier

  1. « André Magnin, l’éternel goût de l’ailleurs », quotidien,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 21 juin 2019)
  2. « André Magnin et les magiciens de la lettre - 28 novembre 2018 - Le Journal des Arts - no 512 », sur Le Journal des arts (consulté le 21 juin 2019)
  3. Philippe Dagen, « Sélection galerie : « Co-naissance » chez André Magnin », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 21 juin 2019)
  4. « Dia | Program | Alighiero e Boetti and Frédéric Bruly Bouabré: Worlds Envisioned », sur www.diaart.org (consulté le 21 juin 2019)
  5. « 06 06 2019 : 59pm », sur www.59pm.com (consulté le 21 juin 2019)
  6. (en) « Malick Sidibé, Mali Twist », sur Fondation Cartier pour l'art contemporain, (consulté le 21 juin 2019)
  7. « Mali Twist par Malick Sidibé », sur L'Express, (consulté le 21 juin 2019)
  8. Roxana Azimi, « André Magnin à propos de l’exposition Beauté Congo : « Kinshasa était un centre d’art à ciel ouvert » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 21 juin 2019)

AnnexesModifier