Ouvrir le menu principal
Le bienheureux André Gallerani, peinture de Giovanni di Paolo, vers 1461.

André (ou Andrea) Gallerani (né vers le début du XIIIe siècle et mort en 1251) est un converti et fondateur d'ordre au Moyen Âge. Il est un bienheureux de l’Église catholique romaine. Il est fêté le 19 mars.

BiographieModifier

André Gallerani se lança dans la carrière des armes et devint un bon et brave soldat. Mais, il se servait trop de son épée et trancha, lors d'un défi, le bras de son adversaire.

Il fut exilé, mais, André vivait tellement une vie pieuse et de pénitence qu'il fut autorisé à revenir en Italie comme citoyen.

À Sienne, il s'occupa des malades et des malheureux et fonda un ordre laïc, les Frères de la Miséricorde, congrégation qui a disparu 50 ans après sa fondation.

Reconnaissance de l’ÉgliseModifier

La congrégation qu'il avait fondé fut reconnue par décision pontificale et André Gallerani fut béatifié par l’Église catholique romaine.

Ses reliques se trouvent dans une châsse, dans une chapelle de la basilique San Domenico (Saint Dominique) de Sienne, où se trouve aussi le tableau de l’Apparition de la Sainte Vierge au Bienheureux Gallerani, peint par Stefano Volpi en 1630. Cette même basilique abrite aussi des reliques de Sainte Catherine de Sienne.