Ouvrir le menu principal

Ami Lullin

politicien genevois puis suisse
Ami Lullin
Ami Lullin.jpg
Portrait gravé par Pierre Audouin
Fonctions
Syndic de Genève
-
Syndic de Genève
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Coat of Arms of Geneva.svg genevoise, puis Drapeau : Suisse suisse dès 1815
Activité
Autres informations
Membre de

Ami Lullin, né le 22 février 1748 à Genève et mort le 4 décembre 1816 à Genève, est un homme politique de la République de Genève.

Sommaire

FamilleModifier

Il est issu d'une des plus anciennes familles de Genève, ayant possédé la bourgeoisie dès le début du XIVe siècle et donné des dizaines de magistrats à la République de Genève[1]

BiographieModifier

Après des études de lettres et de philosophie à l'Académie de Genève, il devient avocat en 1770.

Il est membre du Conseil des Deux-Cents (1775), secrétaire de la justice (1776-1777), châtelain de Jussy (1780-1781), membre du Petit Conseil (1781-1792) puis syndic de Genève (1790).

Étant l'un des chefs du parti aristocratique des Constitutionnaires, il est emprisonné par les Représentants d'avril à juin 1781. Plus tard il est condamné à quatre ans de prison par les comités provisoires après la Révolution de 1792, s'évade, et est condamné à mort par contumace par le tribunal révolutionnaire en 1794.

Il se retire dans sa propriété à Archamps, près de Genève, pendant l'occupation française, et fait partie du comité secret préparant le retour à l'indépendance genevoise. Avec l'arrivée des troupes autrichiennes en 1813, il rentre à Genève et devient chef du gouvernement provisoire puis premier syndic en 1814 et 1815. Il participe alors activement à la Restauration de la République de Genève.

HommagesModifier

Une rue porte son nom en ville de Genève[1]

RéférencesModifier

  1. a et b Noms géographiques du Canton de Genève: rue Ami-Lullin.

Liens externesModifier