Altwarp

commune allemande

Altwarp
Altwarp
Vue aérienne (au fond, la frontière avec la Pologne)
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Mecklenburg-Western Pomerania.svg Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Poméranie-Occidentale-Greifswald
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Renate-Angelika Jennricke
Code postal 17375
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 75 003
Indicatif téléphonique 039773
Immatriculation VG, ANK, GW, PW, SBG, UEM, WLG
Démographie
Population 492 hab. (31 déc. 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 44′ 28″ nord, 14° 15′ 55″ est
Altitude m
Superficie 3 251 ha = 32,51 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Voir sur la carte topographique du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
City locator 14.svg
Altwarp
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Altwarp
Liens
Site web www.altwarp.info

Altwarp est une commune de l'arrondissement de Poméranie-Occidentale-Greifswald, Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

GéographieModifier

Altwarp se situe sur la frontière maritime avec la Pologne. Le territoire de la commune constitue une péninsule au sud de la lagune de Szczecin avec le Neuwarper See (de).

HistoireModifier

La première mention écrite d'Altwarp date de 1136. Le mot "Warp" signifierait "lieu d'ancrage".

Entre 1938 et 1945, la commune accueille un centre d'entraînement militaire aux exercices aériens et maritimes et pour des unités de la Deutsches Afrikakorps. Le village est évacué et réinstallé à Neuwarp. Seuls quelques membres de la Wehrmacht restent dans l'ancien village. En plus de trois casernes, il y a aussi un stalag pour des prisonniers de guerre français, belges et soviétiques, plus tard italiens, issus de celui de Stargard Szczeciński. En 1944, des unités dirigées par Andreï Vlassov sont formées à Altwarp. Après une courte occupation par l'Armée Rouge en mai-, les camps servent de zone de quarantaine pour les réfugiés allemands des Sudètes, notamment de Chabařovice et de Liberec.

Après la Seconde Guerre mondiale, les habitants peuvent revenir. Jusqu'en 1952, Altwarp reste un site militaire. En 1961, des chars de la Nationale Volksarmee s'installent, suivi d'une division de missiles antiaériens et d'unités de défense aérienne. Après la réunification allemande, le site est évacué.

Personnalités liées à la communeModifier

Source, notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :