Alphonse Lotz-Brissonneau

industriel français
Alphonse Lotz-Brissonneau
Monsieur Lotz-Brissonneau.jpg
Lotz-Brissonneau
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
GétignéVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Alphonse Lotz-Brissonneau est un ingénieur et industriel français né le à Chantenay-sur-Loire (aujourd'hui Nantes) et mort le à Gétigné.

CarrièreModifier

Alphonse Lotz est le neveu de l’industriel François René Lotz (1809-1891). Marié à la fille de Mathurin Brissonneau en 1886, il est le père d'André Lotz (1876-1962), ingénieur et associé-gérant de la Biscuiterie nantaise (BN) avec Pierre Cossé.

Élève au lycée de Nantes et à l'École centrale, il devient ingénieur des arts et manufactures et débute dans la société de son père, « Renaud et Lotz », avant de rejoindre la société de son futur beau-père Mathurin Brissonneau en 1863.

En 1887, la société « Brissonneau, Deroualle et Lotz » est constituée, avec pour objet l'exploitation d'ateliers de mécanique et de chaudronnerie. En 1894, la société devient Brissonneau et Lotz. La société, qu’il dirige, s'intéresse également aux transports en commun (notamment des tramways, locomotives, wagons-lits). Il constitue également la société Brissonneau et Lotz Marine (BLM).

Il prend la direction de la Caisse d'épargne de Nantes en 1907.

Lotz-Brissonneau devient président de la Chambre syndicale des patrons mécaniciens, fondeurs, chaudronniers, forgerons et modeleurs en 1891 et préside la conférence de l'association des Industriels de France contre les accidents du travail la même année.

Mécène et bienfaiteur de la bibliothèque municipale de Nantes, il était vice-président du bureau de bienfaisance de Nantes, de la Société des amis des arts et de la commission de surveillance du musée des beaux-arts de Nantes, et membre des commissions de la Bibliothèque municipale de Nantes et de l'hôpital marin de Pen-Bron.

Il est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1911.

SourcesModifier