Éditions MeMo

maison d'édition française

éditions MeMo
Repères historiques
Création 1993
Dates clés 28-03-1996 immatriculation sté actuelle
Fondée par Yves Mestrallet et Christine Morault
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée

SIREN 404 396 814

Siège social Nantes (France)
Dirigée par Yves Mestrallet (19/01/2005)
Spécialités Littérature d'enfance et de jeunesse
Diffuseurs harmonia mundi livre
Site web www.editions-memo.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 678 500 € en 2017

Les Éditions MeMo est une maison d'édition française basée à Nantes qui publient une trentaine de livres par an. Créées en 1993 par Yves Mestrallet et Christine Morault (d'où l'acronyme MeMo), elles sont aujourd'hui spécialisées dans l'édition de livres pour la jeunesse, œuvres d’artistes du livre d’hier et d’aujourd’hui. "Parce qu’il n’y a pas d’âge pour avoir en main un bel objet"[1], les éditions MeMo apportent un soin particulier à la qualité des images, au papier et à la fabrication du livre.

HistoriqueModifier

Créées en 1993[2], les éditions MeMo ont d'abord édité des ouvrages reproduisant un fonds iconographique à la portée historique ou patrimoniale (motifs d’indiennes du XVIIIe siècle, gouaches chinoises du début XIXe siècle, collection de plans de Nantes allant du XVIIIe siècle à nos jours). Elles ont également publié des catalogues d'exposition, notamment pour des musées et des bibliothèques, ainsi que des livres d'artistes[3].

Leur premier ouvrage pour la jeunesse est paru en 1994.« Puis, en 1994, à l’occasion de l’exposition « Les surréalistes à Nantes », nous avons publié un livre charnière dans notre parcours : Cent comptines de Pierre Roy, un peintre surréalisant qui collectionnait les comptines. Ce mot, que l’on croit exister depuis longtemps est entré dans le dictionnaire grâce à lui, à la suite de sa préface à l’édition originale de 1926. Ce livre fondateur des comptines a été notre premier livre pour enfants mais on ne le savait pas. C’est parce que nous avons compris l’intérêt du public professionnel, mais aussi des petits et grands lecteurs pour ce livre, que nous avons continué dans cette voie[4]. » Il s'agissait d'une réédition en fac-similé des Cent comptines de Pierre Roy, un livre de 1926[5]. Actuellement, le catalogue des éditions MeMo comprend plus de 300 livres, dont la plupart sont destinés aux plus jeunes[6].

De 1998 à 2000, les éditions MeMo ont publié la revue de poésie contemporaine Quaderno, fondée et dirigée par Philippe Beck.

En 2014, l’exposition de la feuille au livre, à la Bibliothèque municipale de Nantes, a permis de faire découvrir à tous les étapes de création d’un livre chez MeMo, de la rencontre avec un auteur, aux esquisses et tests techniques, jusqu’aux feuilles de passe d’imprimerie. Cette même année, les éditions MeMo reconnues pour leur savoir-faire impriment un ouvrage, Mercredi, d'Anne Bertier, pour la Tate Gallery et le Victoria and Albert Museum[7].

En 2015, les éditions MeMo ont été choisies par la Fondation Sendak pour rééditer des ouvrages épuisés de Maurice Sendak, et pour éditer des titres inédits en France, et ainsi offrir aux lecteurs français les ouvrages depuis longtemps invisibles, ou entraperçus dans des bibliographies, d’un auteur majeur de la littérature jeunesse, connu et aimé dans le monde entier.

En 2017, l'exposition Avant et maintenant, présentée à la Bibliothèque municipale de Tours, offre un voyage dans la modernité de la littérature jeunesse, de tout temps. Mettant en regard la diversité des auteurs du catalogue, de Walter Crane à Jeanne Macaigne, d'El Lissitsky à Gaby Bazin, c'est également une ode au livre, espace de création sans bornes, toujours réinventé.

En 2018, les éditions MeMo créent trois nouvelles collections de romans illustrés, les Polynies, dirigées par Chloé Mary.

Ligne éditorialeModifier

Aujourd'hui, les éditions MeMo publient principalement des livres pour la jeunesse. Leur catalogue comprend des ouvrages d'écrivains et d'illustrateurs contemporains, dont Anne Bertier, Anne Crausaz, Malika Doray, Junko Nakamura, Mélanie Rutten ou encore Émilie Vast, mais également un certain nombre de rééditions, qui cherchent à faire découvrir ou redécouvrir les œuvres d'artistes qui ont marqué l'histoire de l'illustration pour la jeunesse[8]. Les livres sont photogravés et mis en page en interne, et imprimés sur un papier bouffant, proche du papier à dessin[9].

Notes et référencesModifier

  1. « BIEF - Annuaires - Éditeurs adhérents », sur www.bief.org (consulté le 29 juin 2016)
  2. Nouvelles vagues, l'émission de Marie Richeux sur France Culture, convie Geneviève Brisac, de l'École des Loisirs, et Christine Morault de MeMo pour parler du livre jeunesse. « La maison Memo, qui a de la bouteille aussi, créée en 1993 et basée à Nantes, qui, à mon sens, effectue l’un des plus beaux travail à destination du jeune public en France. » http://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-vagues/lenfant-55-pages-pour-enfants-en-direct-du-salon-du-livre-radio
  3. Anne Laure Cognet dans La Revue des livres pour enfants : http://lajoieparleslivres.bnf.fr/simclient/consultation/binaries/stream.asp?INSTANCE=JOIE&EIDMPA=PUBLICATION_7866
  4. Anne-Laure Cognet, « MeMo, éditeur d'images », La Revue des Livres pour Enfants, no 247,‎
  5. Anne Diatkine dans Libération : http://www.liberation.fr/livres/0101134642-cent-comptines-comptines-comptages-et-comptains
  6. Ricochet http://www.ricochet-jeunes.org/magazine-propos/article/264-les-editions-memo
  7. Ouest France : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/le-petit-nantais-memo-sexporte-tres-bien-3078659
  8. Voir notamment les rééditions de Nathalie Parain, Elisabeth Ivanovsky, André Hellé, André François, Walter Crane, ou Kate Greenaway
  9. Voir l'article de Corinne Julve dans Libération : http://www.liberation.fr/livres/010167147-memo-technique

Lien externeModifier