Alim Khan

Mohammed Alim Khan, né le à Boukhara (Émirat de Boukhara) et mort le à Kaboul (Afghanistan), est le dernier émir de la dynastie Manghit de l'émirat de Boukhara, en Asie centrale. Son règne s'étend du au [1].

Alim Khan
Image dans Infobox.
Alim Khan en 1911. Photo en couleurs de Prokoudine-Gorski
Titre de noblesse
Émir
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
KaboulVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Said Mir Muhammad OlimxonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Mohammed Alim Khan
Nationalité
Formation
Activités
Famille
Père
'Abd al-Ahad Khan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religions
Arme
Grades militaires
Conflits
Bukharan Revolution (en)
Kolesov's Campaign (en)
Révolte basmatchi
Bukhara operation (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Commandement
Emirate of Bukhara Army (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Bien que l'émirat de Boukhara ait été un protectorat de la Russie impériale à partir de 1868, l'émir était monarque absolu et chef religieux de son État. Déposé en 1920 par les Bolcheviks, il se réfugie à Kaboul, Afghanistan, où il meurt en 1944. Il est inhumé au cimetière Chouadoï Solehin. Richissime, son palais à Saint-Pétersbourg est toujours visible.

SourceModifier

  • La Voix de la Boukharie opprimée, Maisonneuve Frères, Paris, 1929 (éditeur scientifique : Hadji Yousoufbaï Moukimbaï) (OCLC 8969568)

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :