Ouvrir le menu principal

Alice Kaplan

écrivaine, universitaire et historienne américaine

BiographieModifier

En 1973, Alice Kaplan a étudié pendant un an à l'université de Bordeaux III. Elle a obtenu un BA en français à l'université de Californie à Berkeley en 1975 et un PhD en littérature française à l'université Yale en 1981[2].

Alice Kaplan a été professeur de littérature et d'histoire à l'université Duke, puis professeur de langue française à l'université Yale.

Ses travaux portent sur l'autobiographie, les mémoires, la théorie et la pratique de la traduction, la littérature française du XXe siècle, la culture de la France de l'après-guerre. Elle est la fondatrice du Duke Center for French and francophone studies et appartient au comité éditorial du South Atlantic Quarterly.

DistinctionsModifier

Alice Kaplan a été finaliste du National Book Award de 2000 et nominée au National Book Critics Circle Award de 2000. Elle a obtenu le LA Times Book Award en 2000[3].

Le procès BrasillachModifier

Dans Intelligence avec l'ennemi. Le procès Brasillach, Alice Kaplan analyse le procès de l'écrivain collaborationniste en 1945. Pour l'historienne, ce procès est "le théâtre d'une joute verbale opposant trois personnalités, trois génies de l'art oratoire" : Marcel Reboul, commissaire du gouvernement, substitut du procureur ; Jacques Isorni, avocat de la défense ; et Brasillach lui-même[4].

Liste des œuvresModifier

  • Reproductions of Banality: Fascism, Literature, and French Intellectual Life, 1986
  • Everyday life, avec Kristin Ross, Yale university press, 1987
  • Relevé des sources et citations dans "Bagatelles pour un massacre", Éd. du Lérot, 1987
  • French Lessons: A Memoir, University of Chicago Press, 1993
  • The Collaborator: The Trial and Execution of Robert Brasillach, 2000
  • The Interpreter, 2005
  • Dreaming in French: The Paris Years of Jacqueline Bouvier Kennedy, Susan Sontag, and Angela Davis, University of Chicago Press, 2012
  • En quête de L'Étranger, Gallimard, 2016

Traductions d'œuvres françaises par Alice KaplanModifier

Traductions en français d'œuvres d'Alice KaplanModifier

  • L'Interprète : dans les traces d'une cour martiale américaine, Bretagne 1944, traduction de The Interpreter par Patrick Hersant, Gallimard, 2007
  • Intelligence avec l'ennemi : le procès Brasillach, traduction de The Collaborator par Bruno Poncharal, Gallimard, 2001
  • Trois Américaines à Paris : Jacqueline Bouvier Kennedy, Susan Sontag, Angela Davis, Gallimard, 2012 (traduction par Patrick Hersant de Dreaming in French: The Paris Years of Jacqueline Bouvier Kennedy, Susan Sontag, and Angela Davis, University of Chicago Press, 2012)

SourceModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Kaplan, Alice Yaeger » sur le site de la Library of Congress Authorithies.
  2. Alice Y Kaplan, Professor Emeritus of Romance Studies, Literature, and History; French, Department of Romance Studies Duke University.
  3. http://www.rusoffagency.com/authors/kaplan_a/alice_kaplan.html.
  4. Alice Kaplan, Intelligence avec l'ennemi. Le procès Brasillach, Gallimard, Folio 2001, p. 190

Liens externesModifier