Alfred Toulet

personnalité politique française

Alfred Toulet
Fonctions
Député de la Somme
conseiller d'arrondissement
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Albert (Somme)
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décès Vichy
Parti politique Union républicaine
Fratrie frère : Albert Toulet, maire d'Albert (1883-1887)
Profession fonctionnaire

Alfred Stanislas Toulet est un homme politique français né le à Albert (Somme)[1] et mort le à Vichy[2].

BiographieModifier

FamilleModifier

Alfred Toulet naquit dans un milieu modeste, son père était charpentier de moulin. Il aurait eu vers 1880, une relation adultérine avec Pauline Mélanie Laurencin, couturière. De cette union naquit, Marie Laurencin (1883- 1956), qui devint artiste peintre. L'enfant n'a pas été reconnue par son père présomptif[3].

Carrière administrativeModifier

Alfred Toulet débuta dans l'administration fiscale en tant que contrôleur des impôts à Cambrai puis il se fixa dans le département de la Somme en 1867[4]. Il termina sa carrière au service des contributions directes de la Seine

Carrière politiqueModifier

Alfred Toulet commença sa carrière politique en étant élu conseiller d'arrondissement du canton d'Albert en 1880[4].

Il fut élu député de la deuxième circonscription de la Somme (Péronne), le , lors d'une élection partielle. Il siégea au groupe de l'Union républicaine de Léon Gambetta. Il se représenta aux élections législatives du qui se déroulèrent au scrutin de listes. Membre de la liste républicaine de la Somme, il ne fut par réélu[5]. À l'issue de son mandat, il retourna dans l'administration fiscale[4].

Albert TouletModifier

Son frère aîné, Albert Toulet, (1833-1887), devint, grâce à son travail et à son talent, le fondateur de l'industrie métallurgique à Albert et devint maire de la ville de 1883 à 1887.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier


RéférencesModifier