Alexander Conze

archéologue allemand

Alexander Conze
Archéologue
Image illustrative de l’article Alexander Conze
Alexander Conze
Présentation
Naissance
Hanovre
Décès (à 82 ans)
Berlin
Nationalité allemande

Alexander Conze (Hanovre, -Berlin, ) est un archéologue allemand.

BiographieModifier

 
Médaille Alexander Conze 1877
 
Médaille Alexander Conze 1905


Il débute à Göttingen des études de droit mais finalement se tourne vers l'histoire de l'art et l'archéologie. Élève à Berlin de Friedrich Wilhelm Eduard Gerhard, il explore en 1856-1857 Samothrace, Imbros, Lemnos ou encore Thasos parmi d'autres îles de l'archipel grec et dessine les ruines et les sculptures. Il relève aussi les inscriptions et écrit une relation sur les paysages ainsi que les mœurs des habitants.

Avec Adolf Michaelis, il obtient en 1859 la première bourse de l'Institut de correspondance archéologique de Rome. Il séjourne alors en Italie puis repart en Grèce. Devenu professeur d'archéologie à l'université de Halle, il y tient un séminaire et ouvre un musée de moulages qui devient un centre de recherches. Il fonde à Vienne avec Otto Hirschfeld le séminaire d'archéologie et d'épigraphie (1869) et obtient l'appui du prince de Metternich pour mener les fouilles de Samothrace qu'il dirige ainsi de 1873 à 1880.

En 1877, il est nommé directeur de la galerie de sculpture des musées de Berlin qu'il transforme en l'un des plus grands musées de ce genre au monde.

Organisateur des fouilles de Pergame (1878-1886 et 1901-1915), il obtient une importante allocation royale et l'achat du site au gouvernement turc, le tiers des trouvailles étant alors cédé aux musées de Berlin.

Directeur de l'Institut archéologique allemand (1887-1905), il transmet la responsabilité des fouilles de Pergame à l'Institut. Ses recherches de céramologie sur les vases de Mélos sont une référence en établissant une période géométrique se distinguant de l'orientalisante par une analyse des techniques qui sera confirmée par les découvertes de la nécropole du Dipylon d'Athènes en 1871.

Il existe deux médailles pour Conze[1]

TravauxModifier

 
Alexander Conze à Samothrace
  • Reise auf den Inseln des Thrakischen Meeres, 1860
  • Melische Thongefässe, 1862
  • Uber die Bedeutung der klassischen Archäologie, 1869
  • Zur Geschichte des Anfänge der griechischen Kunst, in Sitzungsberichte des K. Akademie der Wissenschaften no 6, 1870
  • Archäologische Untersuchungen auf Samothrace I-II, avec A. Hauser et G. Niemann, 1875-1880
  • Die attischen Grabreliefs, 4 vol., 1893-1922
  • Pro Pergamo, 1898
  • Unsern Kindern gewidmet, 1908
  • Alterthümer von Pergamon, 1912

BibliographieModifier

  • H. Dragendorff, A. Conze Gedächtnisrede gehalten am Winckelmannstag, 1914
  • A. H. Borbein, Ernst Curtius, Alexander Conze, Reinhardt Kekulé. Probleme und Perspektiven der klassischen Archäologie zwischen Romantik und Posidivismus, in L'Antichtà nell'Ottocento in Italia e Germania, 1988, p. 275-302
  • Ève Gran-Aymerich, Les Chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 722-723  

Notes et référencesModifier

  1. S. Krmnicek et M. Gaidys, Gelehrtenbilder. Altertumswissenschaftler auf Medaillen des 19. Jahrhunderts in : S. Krmnicek (Hrsg.), Von Krösus bis zu König Wilhelm, nouvelle série, vol. 3, Tübingen, 2020, p. 52-55.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :