Albert V de Mecklembourg

Albert V (en allemand : Albrecht V.), né vers 1397 et mort le , est un prince de la maison de Mecklembourg, fils d'Albert III. Il fut co-duc de Mecklembourg de 1412 jusqu'à sa mort.

Albert V de Mecklembourg
Image dans Infobox.
Albert V (à droite) et son père Albert III,
tableau dans l'église de Gadebusch.
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
Albrecht V, Herzog zu MecklenburgVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Agnès II de Brunswick-Lunebourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Éric Ier de Mecklembourg
Agnès de Poméranie (d)
Richarde-Catherine de Suède
Sophie de Poméranie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Marguerite de Brandebourg (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
-Voir et modifier les données sur Wikidata
Coat of Arms of the Grand Duchy of Mecklenburg - Schwerin.svg
Blason

BiographieModifier

Il est le fils cadet d'Albert III, duc de Mecklembourg et ancien roi de Suède, et de sa seconde épouse en 1396 Agnès, fille du duc Magnus II de Brunswick-Lunebourg. Albert V succède à son père en 1412, au début sous la tutelle de sa mère, mais pendant tout son règne il demeure duc associé à son cousin Jean IV, le fils de Magnus Ier de Mecklembourg.

 
Statue à l'immeuble principal de l'université de Rostock.

Le , Albert et Jean fondent l'université de Rostock, en collaboration avec le pape Martin V et le conseil de la ville hanséatique de Rostock. Cette haute école a été la première dans le nord du Saint-Empire romain et la première université dans toute la région de la mer Baltique.

Depuis 1413, il était fiancé à Cécile, une fille du burgrave Frédéric de Nuremberg (le futur électeur de Brandebourg), qui néanmoins épousa le duc Guillaume de Brunswick-Wolfenbüttel. À la place, il se maria en 1423 à la sœur cadette de Cécile, Marguerite, âgé seulement de 13 ans. Il reçut de son beau-père comme douaire les domaines de Dömitz et Gorlosen près de l'Elbe.

Albert meurt peu de temps après son mariage. Sans postérité, il a comme successeur Henri IV de Mecklembourg, le fils de son cousin Jean IV.

BibliographieModifier