Ouvrir le menu principal

Albert Rehm

philologue allemand

BiographieModifier

En 1905, Rehm a émis l'idée aujourd'hui admise que la machine d'Anticythère est un calculateur astronomique.

En 1896, Rehm est entré à l'université de Munich après avoir soutenu le mémoire : Recherches mythographiques sur les légendes célestes grecques [Mythographische Untersuchungen über griechische Sternsagen]. Sa carrière d'universitaire l'a mené à la plus haute fonction, celle de recteur de l'université de Munich (Ludwig-Maximilians-Universität München) en 1930/31. Durant le nazisme, sa position correspond bien à l'idée d'émigration intérieure de Frank Thiess. Il plaide après guerre pour une pédagogie des humanités.

Liens externesModifier