Albert Dolisie

Louis Henri Albert Dolisie est un explorateur et administrateur colonial français, lieutenant gouverneur du Congo français du au . Né à Mutzig le , il est décédé à Orléans le [1].

Albert Dolisie
Uzac-congo0001.pdf
Acte de prise de possession du poste de Bangui
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
OrléansVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Albert Dolisie fait des études à l'École polytechnique et devient lieutenant d’artillerie de marine. Quittant l'armée, il s'engage en 1883 dans la Mission française de l’Ouest africain et devient administrateur provisoire du Kouilou. Pierre Savorgnan de Brazza lui confie alors Loango ainsi que la mission d'ouvrir une route de Kouilou à Niari. Il pénètre alors dans le Sangha et fonde le poste de Bonga (1884). Remontant l'Oubangui (), il signe de nombreux traités de protectorat et fonde le poste de Nkoudja. Il prend part à la fondation de Brazzaville avec Brazza et Charles de Chavannes (1884). En 1886, il explore les bassins de l’Oubangui et de la Sangha et est nommé en 1890 administrateur-résident de Brazzaville puis lieutenant-gouverneur du Congo (1894).

Malade, il quitte rentre en France en et meurt d’une congestion pulmonaire à Orléans. Brazza et Victor Liotard assistent à ses obsèques.

Albert Dolisie est marié à Marthe de Cortade. Ils ont deux fils, Henri (1897) et Paul (1898).

DistinctionsModifier

HommageModifier

 
La ville de Dolisie
  • La ville de Loubomo est nommée Dolisie en son honneur en 1934.
  • Un navire à vapeur porta son nom[3].

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier