Ouvrir le menu principal
Alba Flores
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Alba González Villa
Naissance (32 ans)
Madrid
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnole
Profession Actrice
Séries notables Derrière les barreaux
La casa de papel

Alba González Villa, plus connue par son nom de scène Alba Flores, est une actrice espagnole, née le le  à Madrid[1]. D'origine gitane, elle fait partie de plusieurs collectifs de mise en valeur de cette culture. Elle est publiquement active dans les cours de compás[2]. Sa notoriété internationale s'est accrue en 2017 grâce à son rôle dans la série télévisée La casa de papel.

BiographieModifier

Alba González Villa est la fille du musicien et compositeur Antonio Flores et d'Ana Villa, productrice de théâtre[3]. Elle est la petite-fille de Lola Flores[4], nièce des chanteuses Lolita Flores et Rosario Flores[5] et cousine de l'actrice Elena Furiase (es). Elle étudie l'interprétation depuis l'âge de treize ans. En tant qu'actrice, elle participe à de nombreuses œuvres dont certaines très connues comme Luna de miel en Hiroshima (2005) et la version gitane du Songe d'une nuit d'été (2005-2007).

Elle fait ses débuts dans le cinéma avec le film El Calentito (2005), de Chus Gutiérrez[6]. À la télévision, elle participe en 2006 à un épisode de la série El comisario (es)[6]. En 2008, elle obtient un rôle dans la série d'Antena 3 El síndrome de Ulises (es)[6]. À la fin de cette même année, elle commence la comédie musicale intitulée Enamorados anónimos. En 2009 elle enregistre le thème du morceau de son père No puedo enamorarme de ti, pour la bande sonore du film de Roberto Santiago (es)Al final del camino (es). En 2013 elle arrive sur la chaîne Antena 3 pour la série El tiempo entre costuras dans laquelle l'actrice donne vie au personnage de Jámila[7]. La série arrive en France sur Netflix et en DVD.

En 2014 elle participe, sur TVE, à un épisode de la série Cuéntame cómo pasó où elle interprète Chelo, le témoin important d'une histoire de corruption dans la police[6]. En 2015, elle obtient un rôle pour la nouvelle série d'Antena 3 Derrière les barreaux (Vis a vis)[5]. Elle joue le personnage de Saray Vargas[8], adolescente lesbienne d'origine gitane qui doit faire face à une peine de 5 ans de prison pour meurtre. Pour ce rôle donnant une visibilité aux lesbiennes dans le communauté gitane, elle reçoit en 2017 le prix de la visibilité lesbienne[9]. En 2016, elle interprète le personnage de Rosa dans la pièce de théâtre La Rose tatouée, en compagnie, entre autres, d'Aitana Sánchez-Gijón et de Roberto Enríquez (es)[10],[11].

Le 25 avril 2017 elle apparaît aux côtés d'Úrsula Corberó dans le programme de télévision El Hormiguero pour promouvoir son dernier projet, La casa de papel, série qui commence à être diffusée en mai 2017[5],[12]. Dans cette série, elle joue le rôle d'Ágata Jiménez alias « Nairobi », spécialiste dans la falsification de billets et qui a perdu la garde de son fils après avoir été condamnée pour trafic de substances hallucinogènes[13],[3].

Les médias font souvent référence à l'héritage familial de l'actrice, qui lui aurait permis d'arriver là où elle est aujourd'hui[6]. L'actrice répond toujours qu'elle ne s'est jamais sentie avantagée ou désavantagée par le nom qu'elle porte, que les gens la connaissent mais qu'ils attendent qu'elle fasse ses preuves, se démarque, évolue[3],[4],[5].

Ouvertement lesbienne, l'actrice a eu une relation avec la chanteuse et actrice Ondina Maldonado[14],[9].

FilmographieModifier

CinémaModifier

An Film Directeur
2005 El Calentito Chus Gutiérrez
2015 La memoria del agua[6] Matías Bize

TélévisionModifier

An Série Chaîne Épisodes Personnage
2006 El comisario (es)  Telecinco 1 ?
2008 El síndrome de Ulises (es) Antena 3 1 ?
2013 El tiempo entre costuras Antena 3 5 Jámila
2013 Vicente Ferrer La 1 TV-MOVIE Shamira
2014 Cuéntame cómo pasó La 1 1 Chelo
2015 - ? Derrière les barreaux (Vis a vis)[8] Antena 3/FOX l'Espagne 24 Saray Vargas de Jesús
2017 La casa de papel[13] Antena 3 / Netflix 22 Ágata Jiménez,  "Nairobi"

ThéâtreModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) « Alba Flores Net Worth, Age, Height, Weight, Measurements & Bio », LavishStarsInsight,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mars 2018)
  2. (es) « Alba y ¡Olé! », El Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 18 février 2018).
  3. a b et c (es) « Tokio & Nairobi, las actrices españolas que "la rompen" en La casa de papel », sur Infobae (consulté le 18 février 2018)
  4. a et b (es) « Alba Flores, la nieta de la gran Lola que brilla en “La Casa de Papel” », Exitoina,‎ (lire en ligne, consulté le 18 février 2018).
  5. a b c d e f et g (es) « Alba Flores, una actriz de raza que no se anda con tonterías », sur www.chitchatpost.com (consulté le 18 février 2018).
  6. a b c d e et f (es) Artezblai, « Alba Flores y Álvaro Cervantes, Premio Actúa Joven Talento de la Fundación AISGE », ARTEZBLAI,‎ (lire en ligne, consulté le 18 février 2018).
  7. « Alba Flores : "Jamila épaule l'espionne de Tanger depuis le début". », La Montée Ibérique,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2018)
  8. a et b « Vis a Vis : Alba Flores dans la peau de Saray », La Montée Ibérique,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2018)
  9. a et b (es) « Alba Flores recibirá el premio a la Visibilidad Lésbica 2017 - Revista MíraLES », sur www.mirales.es (consulté le 18 février 2018).
  10. (es) « El huracán vital de 'La rosa tatuada' », El Mundo,‎ (lire en ligne, consulté le 18 février 2018).
  11. (es) « Maggie Civantos, Berta Vázquez y Alba Flores 'salen de la cárcel'... ¿y ahora qué? », HOLA USA,‎ (lire en ligne, consulté le 18 février 2018).
  12. (es) « Blanca Suárez, Elsa Pataky y Adriana Ugarte, esta semana en 'El Hormiguero' », La Opinión,‎ (lire en ligne, consulté le 18 février 2018).
  13. a b et c « Alba Flores : "Tokio et Nairobi forment le duo féminin de la casa de papel" », La Montée Ibérique,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2018)
  14. (es) « Alba Flores: «Lo hago muy bien para que no se hable de mi vida privada» », abc,‎ (lire en ligne, consulté le 18 février 2018).
  15. (es) Aisge, « Previo de los Premios Actúa y HazTuAcción 2017 », sur aisge.es (consulté le 18 février 2018)
  16. (es) « Premios Feroz 2018: mismo traje », HOLA USA,‎ (lire en ligne, consulté le 18 février 2018).

Liens externesModifier