Alan Hoffman

mathématicien américain
(Redirigé depuis Alan J. Hoffman)
Alan Hoffman
Naissance
New York
Nationalité Américain
Domaines Mathématiques
Institutions Thomas J. Watson Research Center
Formation Université Columbia
Directeur de thèse Edgar Lorch
Étudiants en thèse Robert Singleton et autres
Distinctions Prix de théorie John-von-Neumann (1992)

Alan Jerome Hoffman, né le à New York[1], est un mathématicien américain, IBM Fellow émérite[2] au Thomas J. Watson Research Center, d'IBM à Yorktown Heights, État de New York.

BiographieModifier

Alan Jerome Hoffman a obtenu un Bachelor en 1947, et un Ph. D. en 1950 à l'université Columbia sous la direction de Edgar Raymond Lorch (titre de la thèse : On the Foundations of Inversion Geometry)[3]. De 1950 à 1951, il est membre de l'Institute for Advanced Study à Princeton, de 1951 à 1956 il travaille comme mathématicien au National Bureau of Standards à Washington, D.C. ; il est officier de liaison scientifique à l'Office of Naval Research à Londres en 1956-57, puis consultant à la General Electric Company, New York de 1957 à 1961. En 1961, il rejoint IBM comme chercheur au Thomas J. Watson Research Center, d'IBM à Yorktown Heights, où il est IBM Fellow, Emeritus depuis 2002.

Simultanément, Alan Hoffman a été Adjunct professor à l'Université de la ville de New York (CUNY) de 1965 à 1976, et professeur adjoint ou professeur invité au Technion (1965), à l'université Yale (1980-1991), l'université Stanford, (1980-1991), l'université Rutgers (1990-1996) et au Georgia Institute of Technology (1992-1993)[1]. Il a eu une quinzaine d'étudiants en thèse, principalement à l'université de la ville de New York[3].

ContributionsModifier

 
Graphe de Hoffman-Singleton.

Les travaux de Hoffman portaient entre autres sur l'algèbre linéaire, l'optimisation linéaire, la théorie des graphes, la combinatoire et la géométrie. Hoffman est détenteur de sept brevets sur des algorithmes mathématiques, et auteur de plus de 160 articles scientifiques[1]. Il est éditeur-fondateur du journal Linear Algebra and its Applications.

Hoffman et son élève Robert Singleton sont connus pour avoir construit le graphe de Hoffman-Singleton qui est l'unique graphe de Moore de degré 7 et de diamètre 2[4].

Prix et distinctionsModifier

Publications (sélection)Modifier

  • (en) A. J. Hoffman et W. Jacobs, « Smooth patterns of production », Management Science, vol. 1, no 1,‎ , p. 86-91.
  • (en) A. J. Hoffman et R. Songleton, « On Moore Graphs with diameters 2 and 3, », IBM J. Res. and Dev., vol. 4, no 5,‎ , p. 497-504.
  • (en) A. J. Hoffman et P. Wolfe, « History », dans E. L. Lawler, J. K. Lenstra, A. H. G. Rinnooy Kan et D. B. Shmoys (éditeurs), The Traveling Salesman Problem, New York, John Wiley & Sons, .

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) IBM Personal Page, « Alan Hoffman » [archive du ], IBM Research (consulté le 14 novembre 2011)
  2. (en) « IBM Fellows Directory ».
  3. a et b (en) « Alan Jerome Hoffman », sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  4. A. E. Brouwer et J. H. van Lint, « Strongly regular graphs and partial geometries », dans D. M. Jackson et S. A. Vanstone (éditeurs), Enumeration and Design - Proc. Silver Jubilee Conf. on Combinatorics, Waterloo, 1982, Academic Press, , p. 108
  5. « IBM Fellows Directory ».

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Uriel G. Rothblum, « Preface », Linear Algebra and its Applications, Special Issue Dedicated to Alan J. Hoffman, vol. 114-115,‎ , p. 1-16 (ISSN 0024-3795, lire en ligne [PDF], consulté le 13 juillet 2018).

Liens externesModifier