Alan Chui Chung-san

acteur, réalisateur, chorégraphe de scènes d'action et cascadeur hongkongais
Alan Chui
徐忠信
Nom de naissance Chui Chung-san
徐忠信
Naissance
Hong Kong
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chinoise
Décès (à 70 ans)
Hong Kong
Profession Acteur

Alan Chui, de son vrai nom Chui Chung-san (徐忠信, né le à Hong Kong et mort le 2 novembre 2022 à Hong Kong)[1], aussi connu sous les noms de Shu Zhong-xin, Hsu Zhong-xin et Alan Hsu, est un acteur, réalisateur, chorégraphe de scènes d'action et cascadeur hongkongais connu pour ses rôles dans de nombreux films d'arts martiaux tels que The Rebellious Reign (en), Kung Fu vs. Yoga (en), Two Fists Against the Law (en) et 7 Grandmasters (en), ainsi que diverses séries télévisées à Hong Kong et Taïwan.

Tout au long de sa carrière, il joue dans plus de 130 films, autant comme cascadeur que comme acteur (généralement dans le rôle d'un méchant ou d'un vieux maître).

BiographieModifier

Durant sa jeunesse, Alan Chui est souvent expulsé de l'école en raison de bagarres avec d'autres élèves. À l'âge de dix ans, il est envoyé à l'école de l'Opéra de Pékin pour suivre un entraînement d'acrobatie et de cascades. Peu de temps après avoir terminé cette formation, il entre à la Shaw Brothers pour débuter une carrière de directeur de scènes d'action.

Il devient cascadeur pour des studios tels que la Golden Harvest et la Shaw Brothers. En plus d'être cascadeur à l'écran, il travaille également sur diverses productions télévisées sur TVB et apparaît dans des rôles secondaires dans des films tels que Hapkido, Opération Dragon, Le Tigre noir du karaté et de nombreux autres. Avec Sammo Hung, Jackie Chan, Ching Siu-tung et d'autres, Chui tient de multiples petits rôles tout au long des années 1970.

Il travaille également pour divers studios de cinéma indépendants mais surtout pour la Shaw Brothers, et principalement sous la direction de Chor Yuen et apparaît fréquemment comme second rôle ou figurant jusqu'en 1978, comme dans To Kill a Jaguar (1977), Le Poignard volant (1977), Clans of Amazon (1978), La 36e Chambre de Shaolin (1978) et d'autres.

Plus tard vers 1979-1980, Chui devient connu pour ses rôles dans 7 Grandmasters (en) (1978), Kung Fu vs. Yoga (en) (1979) et Two Fists Against the Law (en) (1980), ainsi que comme directeur de scènes d'action pour des films tels que Shaolin Ex Monk en 1978[2] et La Dernière Chevalerie de John Woo (1978).

Chui est également fréquemment visible dans les productions taïwanaises de la fin des années 1970 au début des années 1980, telles que Born Invincible (en) (1978), Revenge of the Shaolin Master (1979), Zen Kwan Do Strikes Paris (1981), The Denouncement of Chu Liu Hsiang (en) (1982), Dragon Lord (1983) et d'autres.

Il aide également son ami de longue date Ching Siu-tung pour la chorégraphie de deux films de 1986 à 1987. Il collabore d'abord avec Tung pour chorégraphier Le Sorcier du Népal avec Chow Yun-fat et Emily Chu (en). Son travail avec Tung, Philip Kwok et Lau Chi-ho, lui vaut de partager le prix de la meilleure chorégraphie d'action. Sa deuxième collaboration avec Tung est Histoire de fantômes chinois en 1987, supervisant principalement la séquence d'action aux câbles et le doublage de cascade du jeune Leslie Cheung. Avec les membres de l'équipe du chorégraphie d'action (Tung, Kwok, Ho et Bobby Wu), il est nominé pour la meilleure chorégraphie en 1987. Chui aide plus tard Wilson Yip pour la chorégraphie sur le remake de 2011, A Chinese Ghost Story.

Il réalise également ses propres films d'action à petit budget tels que Tough Beauty and the Sloppy Slop (1995) avec Yuen Biao et Cynthia Khan, et Bloody Secret (2000) avec Anthony Wong et Ray Lui.

De 2005 à 2011, Chui retrouve souvent le réalisateur Johnnie To (qui a déjà travaillé sur deux films avec Tony Leung Chiu-wai, The Royal Scoundrel (1991) et Tomorrow (1995)) et travaille sur certains de ses films acclamés par la critique tels que Breaking News, Election 2 et La Vie sans principe. Après la sortie de ce-dernier film en 2011, il prend une pause au cinéma et se concentre sur les séries télévisées et les cascades. Il revient sur grand écran en 2016 avec Once Upon a Time in Macau - The Way of the Tiger.

Il travaille toujours sur diverses séries télévisées ces dernières années. Récemment, il est apparu dans la série hongkongaise Line Walker: The Prelude (en) dans le rôle d'un méchant.

Il s'est également essayé comme producteur et a travaillé sur plusieurs films d'arts martiaux en 2015[3].

Il dirige également ses propres équipes de cascadeurs, formant plus de 100 étudiants à l'essence des arts martiaux et des cascades pour les films d'action.

Vie privéeModifier

Alan Chui est marié à une femme taïwanaise et a deux enfants, Chui Ea-luen (fils) et Chui Yik-mei (fille).

FilmographieModifier

Comme acteurModifier

Comme chorégraphe des scènes d'actionsModifier

Comme réalisateurModifier

Séries TVModifier

DramasModifier

Émissions TVModifier

Notes et référencesModifier

  1. (zh-Hans) 来自 / 早报数码 整理 / 洪铭铧 发布 / 2022年11月2日 5:22 Pm, « 70岁“笑面虎”因病身亡 曾说“李小龙比李连杰成龙能打” | 早报 », sur www.zaobao.com.sg (consulté le )
  2. « Alan Hsu Filmography – hongkongmoviedatabase », sur hongkongmoviedatabase (consulté le )
  3. « Alan Hsu Campaign work – youtube », sur youtube (consulté le )

Liens externesModifier