Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lottin.
Alain Lottin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 82 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Alain Lottin est un historien français, né le [1] à Saint-Martin-Boulogne (Pas-de-Calais) et mort le à Lille[2].

Il est professeur d’histoire moderne, spécialiste notamment des questions religieuses, sociales et politiques des provinces françaises du Nord, aux XVIe et XVIIe siècles.

Sommaire

BiographieModifier

Agrégé de l’Université, docteur en histoire et docteur ès-lettres[réf. nécessaire], Alain Lottin a été président de l'Université de Lille III de 1986 à 1991 puis administrateur provisoire de la nouvelle Université d'Artois de 1991 à 1996, puis président de cette même université d’Artois de 1996 à 2000.

En 2000, à 65 ans, il fait valoir ses droits à la retraite. Il a pour successeur à la tête de l'Université d'Artois Jean-Jacques Pollet, un germaniste. Le professeur Lottin continue de publier articles et ouvrages.

Alain Lottin a également été Président de l’Université populaire de Lille de 1999 à 2006.

Il est officier de la Légion d’honneur (2002) et officier de l’ordre national du Mérite (2005).

OuvragesModifier

  • Alain Lottin, Pierre-Ignace Chavatte, ouvrier lillois, un contemporain de Louis XIV, Paris, Flammarion, 1979 (1re publication 1968).
  • Alain Lottin et S. Deyon, Les casseurs de l’été 1566 – L’iconoclasme dans le Nord de la France, Paris, Hachette, 1981, 225 p.
  • Alain Lottin, Lille, citadelle de la Contre Réforme ? 1598-1667, Dunkerque, Les éditions des Beffrois, 1984.
  • Alain Lottin, Être et Croire à Lille et en Flandre aux XVIe et XVIIe siècles, Arras, Artois Presses Université, 2000.
  • Alain Lottin, Histoires des villes : Boulogne-sur-mer, Villeneuve d’Ascq, Tourcoing (dir.).
  • Alain Lottin, Deux mille ans du Nord-Pas-de-Calais (dir.), 2 vols, Lille, Editions de La Voix du Nord, 2002, 2003.
  • Alain Lottin, Lille, d’Isla à Lille-Métropole (Histoire de Lille), Lille, Editions de La Voix du Nord, 2004.
  • Alain Lottin, J.P. Poussou (dir.), Naissance et développement des villes minières en Europe, Arras, Artois Presses Université, 2004.
  • Alain Lottin, B. Béthouart (dir.), La dévotion mariale de l’an mil à nos jours, Arras, Artois Presses Université, 2005.
  • Alain Lottin, Histoire des provinces françaises du Nord de Charles Quint à la Révolution française (en collaboration avec Ph. Guignet), Arras, Artois Presses Université, 2006.
  • Alain Lottin, La révolte des Gueux en Flandre, Artois et Hainaut, Lillers, Ed. Les Echos du Pas-de-Calais, 2007.
  • Alain Lottin (dir.), Histoire des provinces françaises du Nord, Villeneuve d'Ascq, Presses universitaires du septentrion, 1988.
  • Alain Lottin, Solange Deyon, Les casseurs de l'été 1566. L'iconoclasme dans le Nord, Villeneuve d'Ascq, Presses universitaires du septentrion, 2013.
  • Alain Lottin, Lille, citadelle de la Contre-Réforme ? (1598-1668), Villeneuve d'Ascq, Presses universitaires du septentrion, 2013.
  • Alain Lottin (dir.), Histoire de Boulogne-sur-Mer : ville d'art et d'histoire, Villeneuve d'Ascq, Presses universitaires du septentrion, 2014.
  • Alain Lottin, La révolte des Gueux en Flandre, Artois et Hainaut, Villeneuve d'Ascq, Presses universitaires du septentrion, 2016.

RéférencesModifier

  1. Valérie Tronet, « Alain Lottin », sur Eulalie, portail du livre et de la lecture - NPDC, (consulté le 29 décembre 2017)
  2. « L'historien Alain Lottin est décédé », sur La Voix du Nord, (consulté le 28 décembre 2017)

AnnexesModifier