Ahmad Motevaselian

diplomate iranien

Ahmad Motevaselian
أحمد متوسلیان
Ahmad Motevaselian

Naissance (68 ans)
Téhéran
Origine Iran
Allégeance Drapeau de l'Iran Iran
Arme Seal of the Army of the Guardians of the Islamic Revolution.svg Corps des Gardiens de la révolution islamique
Grade 19- Sarlashgar-IRGC.pngMajor-général
Conflits Guerre Iran-Irak

Ahmad Motevaselian (en persan: أحمد متوسلیان), né le à Téhéran, est un militaire iranien. Il figurait parmi les quatre Iraniens enlevés au Liban en 1982. Pendant la guerre Iran-Irak, il était commandant de l'armée des Gardiens de la Révolution islamique.

BiographieModifier

Ahmad Motevaselian est né en 1954 au sud de Téhéran dans une famille religieuse[1].

Activités politiquesModifier

Avant la révolution de la République islamique d'IranModifier

Pendant le service militaire, il a exprimé son opposition au régime du Chah. Après avoir terminé son service militaire, il a été employé dans une entreprise privée, et après quelques mois, il a été transféré à Khorramabad et là il a continué ses activités politiques. En 1975, il a été arrêté et emprisonné par la SAVAK pendant cinq mois au château Falak-ol-Aflak[2].

Après la révolutionModifier

Après la révolution de la république Islamique d'Iran, il a créé le Comité de la République islamique dans son quartier, et plus tard il a rejoint au Corps des Gardiens de la révolution islamique. Il eut un rôle important dans la libération de Khorramshahr[1].

Au LibanModifier

Après la libération de Khorramshahr en 1982, il part au Liban. Selon l'ouvrage dirigé par le professeur iranien Houchang Chehabi à l'université de Boston, Distant relations, Iran and Lebanon in the last 500 years (Des relations distantes, l'Iran et le Liban, au cours des 500 dernières années), Ahmad Motevaselian était en fait commandant de la 27e brigade de l'armée iranienne[3]. Il avait été envoyé à Beyrouth en juin de la même année par l'ayatollah Khomeyni pour contrer l'invasion israélienne. C'est depuis Damas, où il se trouvait, qu'il a appris que l'armée israélienne encerclait l'ambassade d'Iran. Il était accompagné du chargé d'affaires iranien, Seyed Mohsen Moussavi, du chauffeur Taqi Rastegar et d'un photographe de l'agence nationale iranienne.

Le , quatre diplomates iraniens ont été enlevés dans le nord de Beyrouth, par des phalangistes[4].

FilmModifier

Debout dans la brume est un film iranien réalisé par Mohammad Hossein Mahdavian à propos de Ahmad Motevaselian, sorti en 2016. Ce film a remporté le Simorgh de cristal au 34e Festival du film de Fajr[5].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier