Agnese Krivade

écrivaine lettone
Agnese Krivade
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (41 ans)
RigaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Agnese Krivade, née en 1981, est une poète et traductrice lettone.

Elle vit à Riga et à Bruxelles[réf. nécessaire].

BiographieModifier

Née en 1981, titulaire d'une licence en relations publiques de l'École supérieure de Livonie (Vidzemes augstskola)[1], elle a exercé divers emplois dans les domaines du journalisme, des relations publiques et de la publicité et a été chroniqueuse et critique littéraire dans les pages culturelles du quotidien national Diena.

Les poèmes et nouvelles d'Agnese Krivade sont publiés dans la revue littéraire Karogs, le supplément culturel du journal Diena, Kultūras Diena et l'hebdomadaire Kultūras Forums. Ses textes en prose figurent dans plusieurs anthologies de nouvelles lettones. En 2007, paraît son premier recueil de poèmes, Bērnība[2] (Enfance) aux éditions Neputns[3]. Elle prend part au séminaire de la jeune littérature à Brême en Allemagne et à la soirée consacrée aux jeunes poètes organisée la même année dans le cadre du Salon du livre de Göteborg

Ses poèmes ont été présentés en public lors de deux événement littéraires de premier plan en Lettonie (Dzejas dienās - les Journées de la poésie et Prozas lasījumi - Lectures de prose). Artiste en résidence à la Maison internationale des écrivains et des traducteurs de Ventspils () et de la Maison des artistes Lukas (Kuenstlerhaus Lukas[4]) de Ahrenshoop en Allemagne (), au mois de , son poème Oh[5] est à l'origine d'une forte polémique en Lettonie au cours de laquelle se trouvent questionnées la liberté d'enseigner la littérature, la censure, la légitimité littéraire des diverses variantes de la langue[6].

ŒuvresModifier

  • Bērnība, Neputns, Riga, 2007

Notes et référencesModifier

  1. « Vidzemes Augstskola », sur www.va.lv (consulté le )
  2. « Bērnība — Neputns », sur neputns.lv (consulté le )
  3. « Neputns », sur neputns.lv (consulté le )
  4. « Home », sur www.kuenstlerhaus-lukas.de (consulté le )
  5. « un poème d’agnese krivade », sur latviski > franciska (consulté le )
  6. « Lettonie: le poème qui fâche - RFI » (consulté le )

Liens externesModifier