Agnès Michaux

écrivaine et traductrice française
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Michaux.
Agnès Michaux
Agnès Michaux à la foire du livre 2010 de Brive la Gaillarde.JPG
Agnès Michaux à la foire du livre 2010 de Brive-la-Gaillarde.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Agnès Michaux est une femme de lettres, traductrice et journaliste française née en 1968 à Tours.

BiographieModifier

Agnès Michaux est née à Tours en 1968[1].

FormationModifier

Agnès Michaux a fait Normale Sup, et a consacré son diplôme de troisième cycle aux « écrivains anglo-saxons dans la Venise du XIXe siècle »[1].

CarrièreModifier

Agnès Michaux a été, entre 1993 et 2002, journaliste et animatrice sur la chaîne Canal+, collaborant entre autres aux émissions Nulle part ailleurs et La Grande Famille et animant une émission hebdomadaire sur le cinéma d'auteur, Bande(s) à part[1].

À la radio, elle est pendant un temps sur les ondes de France Inter aux côtés de Stéphane Bern dans l'émission Le Fou du Roi[1].

Elle est l'autrice de nombreux romans, dont Je les chasserai jusqu'au bout du monde jusqu'à ce qu'ils en crèvent (Éditions 1, 1999), sélectionné pour le prix Interallié 1999, Le Suaire (Calmann-Lévy, 2002), Zelda (Flammarion, 2006), Le Témoin (Flammarion-J'ai lu, 2009, prix Lauriers verts de la Forêt des Livres), Les Sentiments (Flammarion-J'ai lu, 2010).

En tant que traductrice, elle a notamment porté en français le best-seller de Tatiana de Rosnay, Elle s'appelait Sarah (Héloïse d'Ormesson-Le Livre de Poche, 2008).

Elle est également l'autrice de deux documentaires sur le cinéma : À la recherche de Stanley Kubrick (1999) et Sur les traces de Terrence Malick (2000).

Ouvrages publiésModifier

RomansModifier

Essais et documentsModifier

TraductionsModifier

RéférenceModifier

  1. a b c et d « Agnès Michaux en son jardin », Pascal Landré, lanouvellerepublique.fr, 24 janvier 2016.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :