Agiprand de Spolète

Agiprand de Spolète
Fonction
Duc de Spolète
-
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Décès
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
FeudataireVoir et modifier les données sur Wikidata

Agiprand[1] de Spolète (en latin, Agiprandus [dux] Spolitinus ; en italien, Agiprando [Duca] di Spoleto) fut brièvement duc de Spolète de 742 à 744.

BiographieModifier

Neveu ou petit-fils[2] (nepos) du roi des Lombards Liutprand, Agiprand apparaît d'abord dans les textes comme duc de Clusium en Tuscie. En 742, il est nommé par le roi duc de Spolète après la soumission et l'éviction du duc Transamond II qui s'était révolté contre le roi. Depuis Terni, où Liutprand avait rencontré le pape Zacharie[3], Agiprand fut chargé par son oncle d'escorter le pape jusqu'à Rome tout en lui restituant quatre châteaux de la région d'Orte qui avaient été capturés par les Lombards[4].

Peu après la mort de Liutprand en , Agiprand ne put se maintenir à la tête du duché spolétain et fut renversé par Transamond. Son sort est inconnu ; il fut peut-être tué ou forcé à quitter Spolète.

Notes et référencesModifier

  1. Agibrand, Asprand, Ansprand.
  2. Dans ce cas, Agiprand serait le fils de la fille unique de Liutprand.
  3. Jean-Marie Mayeur, Luce Pietri, André Vauchez, Marc Venard, Évêques, moines et empereurs (610-1054) : Histoire du christianisme, Desclée, 1993, p. 665. (ISBN 2718906146)
  4. Liber Pontificalis 93.11.

Sources primairesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

  • (en) Charles Cawley, « Agiprand », sur Medieval Lands, Foundation for Medieval Genealogy, 2006-2016.