Clusium est le nom romain de la ville étrusque de Clevsin, nommée aujourd'hui Chiusi, une commune italienne de la province de Sienne en Toscane.

HistoireModifier

 
Sarcophages de la Tombe de la Pèlerine
 
Vitrine du musée : têtes de canope anthropomorphe.

Chiusi est une des villes de la dodécapole étrusque. À la fin du VIe siècle av. J.-C., le roi de Chiusi, Porsenna, entreprend une politique d'expansion territoriale. Il s'empare de Rome et attaque les Latins, avant d'être vaincu à la bataille d'Aricie, en -507 par Aristodème de Cumes.

En -390, les Sénons envahissent l’Étrurie et assiègent Chiusi[1]. Les habitants demandent l’aide de Rome. Rome intervient, mais subit une défaite à la bataille de l'Allia, le 18 juillet 390 av. J.-C. ou plus probablement 387 av. J.-C.. Les Gaulois, sous la conduite de Brennos marchent sur Rome.

Personnalités liées à l'histoire de ClusiumModifier

VestigesModifier

CultureModifier

Un important musée étrusque (Museo archeologico nazionale di Chiusi) dans la ville expose ses collections de sarcophages en pietra fetida[2], d'urnes cinéraires, de buccheri, de cippes, de canopes dits « de Chiusi », de masques, de vases de céramique attique à figures noires et d'objets divers provenant de nombreux sites de nécropoles des environs.

Notes et référencesModifier

  1. Stéphane Bourdin, Les Gaulois à Chiusi. Réflexions sur les mouvements migratoires et sur l'activité diplomatique des Celtes en Italie, MEFRA, 119, 1, 2007, p. 17-24.
  2. Pierre d'origine volcanique et à forte odeur de soufre.