Orte

commune italienne

Orte
Orte
Centre du village, avec le clocher de l'église San Silvestro au deuxième plan.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Province Viterbe 
Code postal 01028
Code ISTAT 056042
Code cadastral G135
Préfixe tel. 0761
Démographie
Gentilé Ortani
Population 8 765 hab. (30-06-2019[1])
Densité 125 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 27′ 37″ nord, 12° 23′ 10″ est
Altitude Min. 132 m
Max. 132 m
Superficie 7 016 ha = 70,16 km2
Divers
Saint patron Sant'Egidio
Fête patronale 1er septembre
Localisation
Localisation de Orte
Géolocalisation sur la carte : Latium
Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Orte
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Orte
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Orte
Liens
Site web http://www.comune.orte.vt.it/

Orte est une commune italienne située dans la province de Viterbe, dans la région du Latium, dans la partie centrale du pays. Lors du recensement de 2019, elle compte 8 765 habitants.

HistoireModifier

Orte est, d'après sa propre tradition, fondée par des réfugiés Pélasges en -1528 et devient probablement l'une des cités qui composent la fédération étrusque. Suite à de violents bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale, nombre de villageois doivent trouver refuge dans les communes environnantes. La médaille de bronze du mérite civil est remise à la commune pour la bravoure de ses habitants.

GéographieModifier

 
Pentes du village.

Au-delà du village d'Orte, la commune couvre également la frazione d'Orte Scalo, où se trouve la gare d'Orte, sur la ligne de Florence à Rome. Outre le transport ferroviaire, la commune est desservie par l'autoroute A1, reliant Milan et Naples. Les communes limitrophes sont Amelia, Bassano in Teverina, Gallese, Giove, Magliano Sabina, Narni, Otricoli, Penna in Teverina et Vasanello.

ÉconomieModifier

L'économie locale repose grandement sur l'artisanat, alimenté par l'excavation de travertin.

CultureModifier

Le village apparaît dans un documentaire de 1974 réalisé par Pier Paolo Pasolini pour la Rai et intitulé Pasolini et… la forme de la ville. Dans le film,

« Orte [y] apparaît dans sa perfection médiévale, jusqu'au moment où la caméra glisse vers la gauche, révélant un bâtiment moderne sur le flanc de la colline. Pasolini explique dans le commentaire :

En ce moment, la destruction de l'ancien monde, c'est-à-dire le monde réel, a lieu partout. L'irréalité s'étend à travers la spéculation immobilière du néocapitalisme ; au lieu d'une Italie belle et humaine, même si elle est pauvre, nous faisons maintenant face à quelque chose d'indéfini, et c'est peu de dire que c'est laid. »[2]

Monuments et patrimoineModifier

Le principal monument du village est la cathédrale d'Orte, ainsi que dans une moindre mesure l'église San Silvestro. Depuis une décision du pape Boniface IX en 1396, Orte accueille chaque deuxième dimanche de septembre des jeux à caractère médiéval.

AdministrationModifier

Les maires successifs au XXIe siècle
Période Identité Étiquette Qualité
13 juin 1999 13 juin 2004 Arnaldo Pattumelli Liste civique  
13 juin 2004 25 mai 2014 Dino Primieri Liste civique (centre gauche)  
25 mai 2014 30 juillet 2015 Moreno Polo Liste civique Démissionnaire
5 juin 2016 En fonction Angelo Giuliani Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

JumelageModifier

Orte est jumelée à Idalion, à Chypre.

Notes et référencesModifier

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Luca Caminati, « « Seuls les marxistes aiment le passé » : le tiers-mondisme de Pier Paolo Pasolini dans le genre des appunti », Cinémas : revue d'études cinématographiques / Cinémas: Journal of Film Studies, vol. 27, no 1,‎ , p. 57–75 (ISSN 1181-6945 et 1705-6500, DOI https://doi.org/10.7202/1041108ar, lire en ligne, consulté le 20 février 2020)