Adrogué

ville argentine

Adrogué
Adrogué
Le Castelforte d'Adrogué
Administration
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Province Buenos Aires
Partido Almirante Brown
Maire Juan Jose Fabiani (intérim) (PJ-FdT)
Code postal B1846
Indicatif téléphonique 011
Démographie
Gentilé Adroguense
Population 28 265 hab. (2001)
Densité 4 924 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 48′ sud, 58° 23′ ouest
Altitude 24 m
Superficie 574 ha = 5,74 km2
Divers
Fondation
Fondateur Esteban Adrogué
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Buenos Aires
Voir sur la carte administrative du Buenos Aires
City locator 14.svg
Adrogué
Géolocalisation sur la carte : Argentine
Voir sur la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Adrogué
Géolocalisation sur la carte : Argentine
Voir sur la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Adrogué
Liens
Site web www.almirantebrown.gov.ar

Adrogué est une ville dans la province de Buenos Aires, chef-lieu du partido d'Almirante Brown, en Argentine. Elle se situe dans la zone métropolitaine du Grand Buenos Aires, dans le sud de l'agglomération.

GéographieModifier

Adrogué est une banlieue de l'agglomération du Grand Buenos Aires qui se situe à 21 km au sud du centre-ville. Le territoire d'Adrogué forme un carré presque parfait ayant pour limites les rues 30 de Septiembre au nord (partageant ainsi une frontière avec le partido de Lomas de Zamora), Erezcano à l'est, Presidente Juan Domingo Perón au sud et l'avenue Hipólito Yrigoyen à l'ouest. Aucun cours d'eau ne traverse Adrogué.

TransportsModifier

La ville est reliée à Buenos Aires par la route provinciale 210, la route provinciale 16 et par la ligne de chemin de fer Roca (ligne Constitución-Mar del Plata-Miramar).

ToponymieModifier

Esteban Adrogué, propriétaire foncier et fondateur de Lomas de Zamora, fit don des terrains pour la création de la gare Almirante Brown, mais celle-ci existait déjà, donc la gare prit le nom d'Adrogué. Néanmoins, la ville garda officiellement le nom Almirante Brown jusque la fin des années 1990.

HistoireModifier

En 1873, le gouverneur Mariano Acosta approuva le projet de créer une ville au sud de Buenos Aires, et la nomma Almirante Brown. Le plan de la ville a été dessiné par Nicolás et José Canale, architectes italiens, eux-mêmes à l'origine de divers bâtiments publics d'Adrogué[1]. On trouvait à Adrogué beaucoup de familles britanniques[2], ayant grandement influencé l'architecture de la ville entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle[3].

Population et sociétéModifier

Sa population est de 28 265 habitants en 2001.

On trouve cinq hôpitaux et cliniques sur le territoire d'Adrogué.

ÉconomieModifier

Bien qu'Adrogué soit une ville à majorité résidentielle, le centre-ville connaît une forte activité due à la présence de nombreux magasins, boutiques, et banques.

SportsModifier

FootballModifier

On trouve un club de football à Adrogué : le Club Atlético Brown. L'équipe s'entraîne au stade Lorenzo Arandilla, situé dans un complexe sportif, au sud-est de la ville.

TennisModifier

Adrogué dispose de son propre club de tennis, l'Adrogué Tennis Club. On trouve aussi plusieurs courts de tennis dans le complexe sportif.

Culture et loisirsModifier

On trouve le musée de La Cucaracha et une Maison de la Culture d'Almirante Brown. Il y a aussi deux cinémas, et plusieurs bibliothèques.

Lieux et monumentsModifier

  • Edificio Municipal, restauré en 1991.
  • Castelforte (ancienne résidence des architectes Canale).
  • Place Almirante Guillermo Brown.
  • Adrogué Tennis Club (ancienne résidence d'Esteban Adrogué).
  • École EGB 16 (ancienne résidence de Carlos Pellegrini).

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier