Adolphe Crespin

peintre belge
Adolphe Crespin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Adolphe Louis Charles Crespin, né à Bruxelles le et mort le (à 85 ans), est un peintre-décorateur et affichiste belge de la période Art nouveau, principalement actif à Bruxelles. Il est l'un des grands maîtres du sgraffite Art nouveau aux côtés de Paul Cauchie, Privat Livemont et Gabriel Van Dievoet ainsi que de l'affiche illustrée.

BiographieModifier

Adolphe Crespin fait ses études à l'Académie des beaux-arts de Saint-Josse-ten-Noode, où il côtoie Privat Livemont, Paul Saintenoy et Léon Govaerts, puis à l'école des Arts décoratifs de l'Académie royale des beaux-arts de la rue du Midi où il fréquente entre autres Fernand Khnopff et Édouard Duyck avec lequel il signera quelques affiches à la fin des années 1890.

Il est un des premiers adeptes du japonisme en Belgique. Parmi ses autres sources d'inspiration figurent Eugène Viollet-le-Duc, ainsi que les préraphaélites John Ruskin et William Morris.

Il est professeur du peintre Henri Evenepoel à l'Académie royale des beaux-arts qui réalisera d'ailleurs le Portrait de Madame Crespin. Il est également le professeur d'Irène d'Olszowska[1].

À l'école de dessin et d'industrie de Schaerbeek, Crespin a comme collègue l'architecte Paul Hankar dont il devient le collaborateur[2].

ŒuvresModifier

 
« Paul Hankar architecte »

LithographiesModifier

SgraffitesModifier

 
Sgraffites d'Adolphe Crespin 6-8 rue de Nancy à Bruxelles

Adolphe Crespin est l'auteur des sgraffites ornant de nombreux édifices en Belgique :

Ancienne école communale des filles de Koekelberg
 
Amérique
 
Afrique
 
Europe

BibliographieModifier

  • René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 331-332
  • Benoît Schoonbroodt, Aux origines de l'Art nouveau. Adolphe Crespin (1859-1944), Gand, 2005

Notes et référencesModifier

  1. « AHRnet-Other-stream-Profile- », sur www.arthistoryresearch.net (consulté le )
  2. Paul Aron, Françoise Dierkens, Michel Draguet, Michel Stockhem, sous la direction de Philippe Roberts-Jones, Bruxelles fin de siècle, Flammarion, 1994, p.188
  3. a b c d e f g et h Inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale
  4. Paul Aron, Françoise Dierkens, Michel Draguet, Michel Stockhem, sous la direction de Philippe Roberts-Jones, Bruxelles fin de siècle, Flammarion, 1994, p.210
  5. Brochure des journées du patrimoine 2011 de la Région de Bruxelles-Capitale, p.82

Liens externesModifier