Adjars

groupe ethnique géorgien

Les Adjars (en géorgien : აჭარლები, Ačarlebi) sont un groupe ethnique géorgien vivant principalement en Adjarie, république autonome de Géorgie.

Adjars

De nombreux Adjars se convertirent à l'islam à la suite de la conquête de la région par l'Empire ottoman aux XVI et XVIIe siècles. Dans les années 1920, la mise en place de la République socialiste soviétique de Géorgie et la collectivisation forcée provoque une révolte des Adjars contre le gouvernement communiste. Nombre d'entre eux seront déportés par les autorités soviétiques en Asie centrale.

La dissolution de l'URSS en 1991 et le rétablissement de l'indépendance géorgienne voient une rechristianisation de la population adjare.

ReligionsModifier

En 1914, la population est majoritairement musulmane[1].

Selon le Département des statistiques de l'Adjarie, 63 % sont de confession orthodoxe en 30 % de confession musulmane sunnite[2].

En 1979, 150 000 Adjars sont musulmans[3].

Personnalités adjaresModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Jeffrey E. Cole, « Ajarians », in Ethnic Groups of Europe: An Encyclopedia, ABC-CLIO, 2011, p. 7-8 (ISBN 9781598843033)
  • (en) James S. Olson (dir.), « Adjar », in An Ethnohistorical dictionary of the russian and soviet empires, Greenwood Press, New York, Westport (Conn.), London, 1994, p. 14 (ISBN 0-313-27497-5)
  • (ka) A. Robakidze, Ocherki etnografii Adzharii (Essays on Ajarían ethnography), Tbilisi, 1982.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Ajarians (Countries and their Cultures)

Notes et référencesModifier

  1. Ybert‑Chabrier, Edith, « Les Adjars et la Première Guerre mondiale », sur journals.openedition.org (consulté le ).
  2. http://www.adjarastat.com/Docs/EROVNEBA.doc
  3. « L'Islam et l'État dans le monde d'aujourd'hui », sur Google Books (consulté le ).