Ouvrir le menu principal

Adhésion de la Slovénie à l'Union européenne

Procédure d'adhésion de la Slovénie à l'Union européenne
Image illustrative de l’article Adhésion de la Slovénie à l'Union européenne
La Slovénie en orange et l'Union européenne à 15 en vert.

Date d'adhésion
Informations
Superficie

La procédure d'adhésion de la Slovénie à l'Union européenne est la procédure qui a permis à la Slovénie de rejoindre l'Union européenne le . L'Union européenne s'est ainsi élargie à 25 États, la Slovénie étant entrée en même temps que 9 autres États[a].

HistoriqueModifier

Demande d'adhésionModifier

Janez Drnovšek, alors président du gouvernement de Slovénie, a présenté la demande d'adhésion le à Lamberto Dini, alors président du Conseil de l'Union européenne[1] :

« On behalf of the Government of the Republic of Slovenia, I have the honour to submit the request for membership of the Republic of Slovenia to the European Union in accordance with article O of the Treaty on the European Union. »

« Au nom du gouvernement de la République de Slovénie, j'ai l'honneur de soumettre la demande d'adhésion de la République de Slovénie à l'Union européenne en accord avec l'article O du traité sur l'Union européenne. »

Elle a signé ce même jour un accord de partenariat avec l'Union européenne ; celui-ci est entré en vigueur le et constitue la base juridique des relations entre les deux entités.

NégociationsModifier

Avec une économie de marché plus avancée que dans les autres pays des Balkans et la capacité du pays à intégrer l'acquis communautaire, les négociations d'adhésion ont été relativement rapides ; elles ont démarré le et les critères de Copenhague ont été validés progressivement, parallèlement à l'adoption du programme national d'adoption de l'acquis (PNAA) slovène[1]. Les négociations ont abouti lors du Conseil européen des 12 et 13 décembre 2002, le gouvernement de l'époque, europhile, y voyant une opportunité de développement économique et diplomatique sur la scène internationale[2].

RéférendumModifier

Un référendum est organisé le , celui-ci porte sur l'adhésion à l'Union européenne, ainsi que dans l'OTAN ; 89,61 % des votants se prononcent en faveur de l'adhésion et à la suite de ce résultat, la Slovénie signe le traité d'Athènes en 2003 et intègre l'Union européenne le , lors du cinquième élargissement. Elle intègre l'OTAN le avec six autres pays prenant part à cet élargissement[3].

NotesModifier

  1. Il s'agit de Chypre, de la République tchèque, de l'Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie, de Malte, de la Pologne, de la Slovaquie, de la Slovénie et de la Hongrie.

SourcesModifier

ComplémentsModifier