Adam de Perseigne

moine cistercien français
Adam de Perseigne
Nom de naissance Adam Herard
Naissance vers 1145
Drapeau de la France France
Décès
Perseigne Drapeau de la France France
Nationalité française
Pays de résidence France
Profession
Activité principale
Prédicateur, écrivain
Autres activités
Gouvernement religieux (abbé)
Formation
Lettres monastiques, théologie

Adam de Perseigne (dans le monde: Adam Herard), né vers 1145 et décédé en 1221, est un moine cistercien français, abbé de l'abbaye de Perseigne dans le diocèse du Mans de 1188 à sa mort[1],[2].

BiographieModifier

D'abord bénédictin à Marmoutier, près de Tours Adam passa à l'abbaye cistercienne de Pontigny, récemment fondée et en plein essor. Il est envoyé à Perseigne pour y prendre la direction de la communité monastique en 1188.

Ayant bonne culture théologique et littéraire il est souvent appelé à l'extérieur du monastère pour diverses missions diplomatiques ou religieuses. Il fit entre autres un voyage à Rome avant 1195. Il prêcha en France la quatrième croisade et fut admiré pour ses vertus. On garde de lui des sermons et une trentaine de lettres, toujours à caractère spirituel. Il puise son inspiration dans l'Écriture sainte et la Liturgie.

BibliographieModifier

  • Aurélie Reinbold, "Les cercles de l'amitié dans la correspondance d'Adam de Perseigne (1188-1221)", Les cisterciens dans le Maine et dans l'Ouest au Moyen Âge, Ghislain Baury, Vincent Corriol, Emmanuel Johans et Laurent Maillet (dir.), Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest, t. 120, no 3, , p. 87-98, http://abpo.revues.org/2651.
  • Laurent Maillet, "Les missions d'Adam de Perseigne, émissaire de Rome et de Cîteaux (1190-1221)", Les cisterciens dans le Maine et dans l'Ouest au Moyen Âge, Ghislain Baury, Vincent Corriol, Emmanuel Johans et Laurent Maillet (dir.), Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest, t. 120, no 3, , p. 99-116, http://abpo.revues.org/2652.
  • A. Andrea, « Adam of Perseigne and the Fourth Crusade », Cîteaux. Commentarii Cistercienses, 36, 1-2, 1985, p. 21-37.

Notes et référencesModifier

  1. « Cistercian Authors » (consulté le )
  2. (la) Bartholomé Hauréau, Gallia Christiana Tome 14, Paris, Firmin Didot, , colonne 519

Voir aussiModifier

CitationsModifier

« Pour moi tu es l'ancre au milieu du ballottement des flots,
le port dans le naufrage, le secours dans la tribulation, la consolation
dans la douleur; tu es le soulagement dans l'angoisse, le secours dans
les moments où tout va bien, la joie dans l'attente, le rafraîchissement
dans le labeur. »

(source Abbaye de Rieunette)