Adam Ier de Beaumont-Gâtinais

personnalité politique français

Adam Ier ou II de Beaumont-Gâtinais, (1150-1191), seigneur de Beaumont-du-Gâtinais, compagnon d'armes du roi d'Angleterre, Richard Cœur de Lion, durant la Troisième croisade.

Adam Ier de Beaumont-Gâtinais
Fonction
Grand chambrier de France
Biographie
Décès
Activité
Père
Robert de Beaumont (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
NN (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

Adam Ier est issu de la lignée de la famille de Beaumont-Gâtinais[1], de la noblesse de l'ancien comté du Gâtinais (on le dit petit-fils de Josselin II, et fils d'Adam Ier (aussi seigneur de Villemomble, ce dernier semble aussi appelé Josselin III, et être l'époux d'Agnès de Soisy/Choisy-aux-Loges et le frère aîné probable de Gauthier, sire de Villebéon, Nemours, La Chapelle et Tournanfuye).

En 1178, le roi de France, Philippe Auguste, le nomme Grand chambrier de France.

En 1184, Adam Ier épouse Dame Alix le Riche dame d'Athis[Lequel ?], née en 1165. Ils eurent deux fils :

En 1189, débute la Troisième croisade. Adam Ier de Beaumont-Gâtinais rejoint les participants à cette nouvelle croisade.

En 1191, il s'embarque pour la Palestine au côté du roi d'Angleterre Richard Cœur de Lion. Le , il débarque avec le roi Richard Ier d'Angleterre à Saint-Jean-d'Acre. Le , après de longs combats contre les Sarrasins, les Croisés reprennent la ville de Saint-Jean d'Acre. Durant ces combats, Adam Ier fut tué.

Notes et référencesModifier