Ouvrir le menu principal

L'Accord de Strasbourg est un accord bilatéral passé le entre la France et le Saint-Empire romain germanique en vue d'interdire l'utilisation des balles empoisonnées lors des conflits.

Il s'agit d'une des premières tentatives de réglementer l'emploi d'armes chimiques[1].

Notes et référencesModifier