Abul Mansûr Al Mâturîdî

Al Imâm Abul Mansûr Al Mâturîdî (en arabe : ابو المنصور الماتريدي), né aux alentours de 852 (238 de l'Hégire) à Mâturîd, un bourg situé juste à côté de la ville de Samarcande, et mort en 944 (333 de l'Hégire) à Samarcande[1], est un éminent théologien sunnite originaire d'Ouzbékistan.

Abul Mansûr Al Mâturîdî
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Maturidi (d) (califat abbasside)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Mausoleum of Abu Mansur al-Maturidi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
أبو منصور محمد بن محمد بن محمود الماتريدي السمرقنديVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religions
Œuvres principales
Kitab al-Tawhid (d), Tafsir al-Maturidi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il est le fondateur d'une école théologique portant son nom. Il fut, avec l'Imâm At Tahâwî, le principal transmetteur de la croyance de l'Imâm Abû Hanîfah. Il était un contemporain de l'Imâm Abou Hassan Al Ash'ari[2].

Le maturidisme est assez proche de l'ash'arisme[2]. Cependant, il diverge sur quelques points, notamment sur la question de la liberté de l'homme : al-Maturidī se refuse en effet à reconnaître que les actes de l'homme ne puissent pas être de sa responsabilité, et que le pécheur puisse être puni pour un acte qu'il n'a pas commis volontairement[3].

Ses œuvresModifier

  • Kitâb Ut Tawhîd
  • Raddu Awâ°il Il Adilla
  • Radd Ut Tahdhib fil Jadal
  • Ta°wîlât Ul Qur°ân
  • Bayânu Awhâm Il Mu'tazilah
  • Kitâb Ul Maqâlât
  • Ma°akhidh Ush Sharâ°i' In Usûl Il Fiqh
  • Al Jadal fil Usûl Il Fiqh
  • Radd Ul Usûl Il Khamsah
  • Radd Ul Imâmah
  • Ar Raddu 'Alâ Usûl Il Qarâmitah
  • Raddu Wa'îd Ul Fussaq.

De tous ces écrits, aucun n'a été conservé[3].

BibliographieModifier

Louis Gardet, , Introduction à la théologie musulmane. Ière partie, chap. I, IV, B : ash'arisme et maturidime. Vrin, 1948 (lire en ligne)

RéférencesModifier

  1. M. Bernand, « Abū Mansūr al-Māturīdī, Kitāb al-tawhīd. F. Kholeif (éd.) », Revue de l'histoire des religions, vol. 181, no 2,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b Louis Gardet, Introduction à la théologie musulmane., p. 60
  3. a et b L. Gardet, p. 61

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier