Abu al-Qasim al-Khoei

Abu al-Qasim al-Khoei (en arabe : ابوالقاسم الخوئي ; en persan : سيد ابوالقاسم خوئي ; - ) était un religieux chiite iranien, faqîh, commentateur du Coran, mutakallim, et l'un des plus influents érudit (Marja-e taqlid) islamiques chiite duodécimain.

Abu-'l-Qāsim al-Mūsawī Ḫūʾī
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
KoufaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
أبو القاسم الخوئيVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Hawza of Najaf (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfants
Mohammad Taqi al-Khoei (en)
Abdul-Majid al-Khoei (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religions
Mouvement
Maître
Mohammad Hossein Gharavi Isfahani (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Prononciation
Œuvres principales
Al-Bayan Fi Tafsir al-Quran (d), Mo'jam Rijal ol-Hadith (d), Nafahat ol-Ijaz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

ÉtudesModifier

Abu al-Qasim al-Khoei est né à Khoy, Azerbaïdjan de l'Ouest en 1899. Il fit ses études primaires à Khoy et à 13 ans , il partit pour Najaf, et Il a participé aux cours de Fethullah Shariat Isfahani, de Mehdi Mazandarani, d'Aqa Ziad al-Din irakien, de Mohammad Hossein Gharavi Isfahani et de Mohammad Hussein Na'ini.

DécèsModifier

Il meurt le samedi , à cause d'une maladie cardiaque à l'âge de 92 ans, à Kufa et fut enterré dans la cour de la mosquée al-Khudra du sanctuaire d'Ali ibn Abi Talib.

ÉlèvesModifier

OuvragesModifier

  • Al-Bayan Fi Tafsir al-Quran (L'élucidation de l'exégèse du Coran, parfois intitulée Les Prolégomènes du Coran).
  • Conférences dans les Principes de Jurisprudence, 10 volumes.
  • Biographies des narrateurs de la tradition, 24 volumes.
  • Loi islamique, 18 volumes.
  • Minhaju-us-Saliheen (Le Chemin des Justes), 2 volumes, réimprimé 78 fois (guide sur la pratique religieuse et la loi).
  • Anthologie des questions religieuses (version concise du Chemin des Justes), en arabe, ourdou, persan, anglais, turc, thaïlandais, malais, indonésien et gujarati.

Notes et référencesModifier