Abdelkrim El Khatib

(Redirigé depuis Abdelkrim Al Khatib)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al-Khatib.

Abdelkrim El Khatib
(ar) عبد الكريم الخطيب
Illustration.
Fonctions
Président de la Chambre des représentants

(2 ans)
Législature Ire législature
Prédécesseur Poste créé
Successeur Abdelhadi Boutaleb
Ministre marocain de la Santé

(10 mois et 8 jours)
Monarque Hassan II
Premier ministre Hassan II (chef du Conseil)
Gouvernement Conseil Hassan II 3
Prédécesseur Youssef Belabbès
Successeur Larbi Chraïbi
Biographie
Nom de naissance Abdelkrim El Khatib
Date de naissance
Lieu de naissance El Jadida (Maroc)
Date de décès (à 87 ans)
Lieu de décès Rabat (Maroc)
Nationalité Marocaine
Parti politique Istiqlal (1944-1957)
MP (1957-1967)
MPDC (1967-1998)
PJD (1998)
Profession Médecin
Religion Islam

Abdelkrim El Khatib
Présidents de la Chambre des représentants marocaine

Abdelkrim El Khatib (en arabe : عبد الكريم الخطيب) est un médecin et homme politique marocain, né de père algérien et de mère marocaine le à El Jadida et mort le à Rabat, à l'âge de 87 ans. Il est cousin du Dr Youcef Khatib, ancien commandant de la wilaya IV du FLN (Algérois) durant la guerre d'Algérie[1].

ParcoursModifier

Il commence sa carrière politique au sein de l'Istiqlal. Il crée avec Mahjoubi Aherdane en 1957 le Mouvement populaire, il en sera exclu. En 1967, il crée avec Benabdellah El Ouggouti son propre parti le Mouvement populaire démocratique et constitutionnel (MPDC). En 1996, il arrime à son parti Abdel-Ilah Benkiran et son Mouvement de l'unicité et de la réforme (MUR) regroupant plus de 200 associations. Ce dernier, adossé au MPDC deviendra en 1998 le Parti de la justice et du développement (PJD).

Il a été le premier chirurgien marocain, après avoir suivi des études de médecine en Algérie et en France[2] ; et le premier président de la Chambre des représentants du Parlement marocain en 1963, poste qu'il a conservé jusqu'à . Il a été ministre de l'Emploi et des Affaires sociales du Maroc le lors du Gouvernement Mohammed V[3]. Le , il a été reconduit au même poste sous le Gouvernement Hassan II 1. Le , il a été nommé ministre d'État chargé des Affaires africaines. Le remaniement ministériel lui donnera les deux postes de ministre chargé des Affaires africaines et ministre de la Santé publique. Le , il a repris le poste de ministre d'État chargé des Affaires africaines et ministre de la Santé publique. Il est le fondateur du Parti de la justice et du développement en 1998. Il fut le premier chirurgien marocain formé en France et officia en tant que médecin du roi Mohammed V. Des attaches familiales le lient au Palais.

Résistance arméeModifier

Abdelkrim El Khatib a contribué à l'aide de la libération de l'Afrique du Sud en accueillant Mandela au Maroc et en lui fournissant des armes, de l'argent et de l'entrainement pour ses hommes armés. Un discours historique a été fait par Mandela pour remercier Abdelkrim El Khatib et le Maroc pour son aide précieuse pour la libération de l'Afrique du Sud.

FamilleModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier