Ouvrir le menu principal

Abdel Aziz Abdel Ghani
عبد العزيز عبد الغني
Illustration.
Fonctions
Président du Conseil consultatif

(8 ans)
Successeur Abdel Rahman Mohammed Ali Othman
(indirectement)
Premier ministre du Yémen

(2 ans, 7 mois et 9 jours)
Président Ali Abdallah Saleh
Prédécesseur Mohammed Saïd al-Attar (intérim)
Haider Aboubaker al-Attas
Successeur Faraj Saïd ben Ghanem (en)
Vice-président du Conseil présidentiel de la République du Yémen

(4 mois et 28 jours)
Élection
Président Ali Abdallah Saleh
(président du Conseil présidentiel)
Prédécesseur Ali Salem al-Beidh
Successeur Abdrabbo Mansour Hadi (vice-président de la République)
Premier ministre du Yémen du Nord

(6 ans, 6 mois et 9 jours)
Président Ali Abdallah Saleh
Prédécesseur Abdel Karim al-Iryani
Successeur Haider Aboubaker al-Attas (Yémen unifié)


(5 ans, 8 mois et 20 jours)
Président Ibrahim al-Hamdi (en)
Ahmed al-Ghachmi
Abdul Karim Abdullah al-Arashi (en)
Ali Abdallah Saleh
Prédécesseur Mohsin Ahmad al-Aini (en)
Successeur Abdel Karim al-Iryani
Biographie
Nom de naissance Abdel Aziz Abdel Ghani
Date de naissance
Date de décès (à 72 ans)
Nature du décès assassinat
Nationalité yéménite
Parti politique Congrès général du peuple

Abdel Aziz Abdel Ghani Abdel Aziz Abdel Ghani
Premiers ministres du Yémen du Nord
Vice-présidents du Conseil présidentiel de la République du Yémen
Premiers ministres du Yémen

Abdul Aziz Abdul Ghani (arabe : عبد العزيز عبد الغني), né en 1939 et mort assassiné le [1], est un homme d'État yéménite. Il fut Premier ministre de 1994 à 1997[2], sous le mandat du président Ali Abdallah Saleh. Ghani est membre du Congrès général du peuple.

BiographieModifier

Ghani a également servi en tant que vice-président de la République arabe du Yémen et de Premier ministre de la République arabe du Yémen par deux fois. Son premier mandat eu lieu de 1975 à 1980, et son second de 1983 à la réunification en 1990.

En mai 1994, il est nommé vice-président du Conseil présidentiel[3].

Le , lors de la bataille de Sanaa, il est blessé, en compagnie d'Ali Abdallah Saleh lors de l'attaque contre la mosquée présidentielle al-Nahdin[4]. Le , il meurt des suites de ses blessures[5].

Il a étudié les sciences politiques au Colorado College.

Notes et référencesModifier