AK-12

arme à feu

Kalachnikov AK-12
Image illustrative de l'article AK-12
Vue de droite du fusil d'assaut AK-12 chambré pour la munition 5.45×39mm
Présentation
Pays Drapeau de la Russie Russie
Type Fusil d'assaut
Munitions 5,45 × 39 mm
Fabricant Mikhaïl Kalachnikov
Vladimir Zlobin
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 2,9 kg (avec chargeur vide)
Masse (chargé) 3,2 kg (avec chargeur plein)
Longueur(s) 945 mm
Longueur du canon 415 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action Automatique, rafale de trois, tirs-simples
Portée maximale 2 500 m
Portée pratique 800 m
Cadence de tir 700 coups par minute (auto) et 1 000 coups par minute (rafales de trois).
Vitesse initiale 900-915 m/s
Capacité Chargeurs de 30 à 60 cartouches
chargeur tambour de 95 coups
chargeur de 30 cartouches pris de l'AK-74
chargeur de 45 cartouches pris du RPKS-74
Viseur Viseur dioptrique (ligne de vue 415 m)

La Kalachnikov AK-12 (en russe : Автомат Калашникова 12) est un fusil d'assaut conçu et développé en Russie. Il s'agit d'une évolution du fusil d'assaut AK-74M, annoncée début 2012 par les autorités russes, d'abord repoussée pour être finalement adoptée officiellement courant 2018. Elle a subi plusieurs modifications mineures depuis le modèle de 2012, mais reste très proche de l'AK-47 original sur les plans mécanique et fonctionnel. Il existe aussi une version en 7,62 × 39 mm M43 dénommée « AK-15 »[1],[2],[3].

Particularités et améliorations par rapport aux versions antérieuresModifier

Ce nouveau modèle présente de nombreuses améliorations par rapport à ses prédécesseurs. L'amélioration de la précision de tir est assurée par la réduction du bras de recul, qui permet de mieux compenser et contrôler le recul de l'arme. Une nouvelle crosse pliable dans les deux sens et pouvant être réglée en fonction de la taille des bras du tireur a aussi été développée, facilitant ainsi la prise en main de l'arme. L'apparition de rails standard picattiny permet également d'équiper l'arme de divers accessoires comme des lampes, pointeurs lasers, poignées de garde-main ainsi que n'importe quelle optique compatible avec ce type de rails. Sur la partie inférieure, il est toujours possible de monter une baïonnette ou des lance-grenades de type GP-25, GP-30 et GP-34 de la même façon que les précédentes variations de l'AK telles que l'AK-47. Enfin, ce nouveau modèle facilite le changement du canon qui peut être remplacé sans devoir démonter entièrement l'arme, permettant par exemple de changer le canon en plein combat.

Culture populaireModifier

L'AK-12 apparaît dans divers jeux vidéo, notamment :

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier