9e étape du Tour de France 2006

Tour de France 2006
9e étape
Image illustrative de l’article 9e étape du Tour de France 2006
La mairie de Bordeaux.
Bordeaux à Dax
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Espagne Óscar Freire 3 h 35 min 24 s
(47,214 km/h)
2eDrapeau : Australie Robbie McEwen m.t.
3eDrapeau : Allemagne Erik Zabel m.t.
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : Allemagne Christian Knees
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Ukraine Serhiy Honchar 38 h 14 min 17 s
(43,415 km/h)
2eDrapeau : États-Unis Floyd Landis + 1 min 00 s
(43,396 km/h)
3eDrapeau : Australie Michael Rogers + 1 min 08 s
(43,393 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Australie Robbie McEwen 211 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : France Jérôme Pineau 28 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Allemagne Markus Fothen 38 h 16 min 20 s
(43,376 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Allemagne T-Mobile 114 h 45 min 51 s
(43,396 km/h)
Chronologie

La 9e étape du Tour de France 2006 s'est déroulée le 11 juillet. Elle fait suite à la première journée de repos.

ProfilModifier

Cette étape longue de 169,5 km reliait Bordeaux à Dax. C'est l'une des étapes les plus plates de cette édition du Tour 2006. En effet, aucune difficulté n'est répertoriée pour le classement de la montagne. Ainsi, c'est la dernière étape dévolue aux sprinters avant d'aborder les premiers cols pyrénéens.

RécitModifier

Durant cette étape, peu propice aux attaques, trois coureurs ont néanmoins tenté leur chance (l'allemand Christian Knees et les français Walter Bénéteau et Stéphane Augé). Ils furent repris par le peloton à environ 4 km de l'arrivée, laissant la place aux sprinters.

C'est l'Espagnol Óscar Freire qui l'emporte, signant ainsi sa seconde victoire sur ce Tour de France 2006. Il devance de quelques centimètres Robbie McEwen, qui est pourtant revenu comme une fusée dans les tout derniers mètres. Tom Boonen, quant à lui, s'est encore fait piéger en se retrouvant trop tôt en tête du sprint.

Le final de l'étape, très sinueux et très rapide, a occasionné l'apparition de plusieurs cassures dans le peloton. Ainsi, quelques leaders tels Denis Menchov, Iban Mayo, Sandy Casar ou Matthias Kessler, ont perdu 13 secondes sur la tête de la course.

Classement de l'étapeModifier

Classement étape
1. Óscar Freire   Espagne en 3 h 35 min 24 s
2. Robbie McEwen   Australie + m.t.
3. Erik Zabel   Allemagne m.t.
4. Tom Boonen   Belgique m.t.
5. Cristian Moreni   Italie m.t.
6. Isaac Gálvez   Espagne m.t.
7. Francisco Ventoso   Italie m.t.
8. Luca Paolini   Italie m.t.
9. David Kopp   Allemagne m.t.
10. Thor Hushovd   Norvège m.t.

Classement généralModifier

Classement général
1. Serhiy Honchar   Ukraine en 38 h 14 min 17 s
2. Floyd Landis   États-Unis + 1 min 00 s
3. Michael Rogers   Australie 1 min 08 s
4. Patrik Sinkewitz   Allemagne 1 min 45 s
5. Andreas Klöden   Allemagne 1 min 50 s
6. Vladimir Karpets   Russie 1 min 52 s
7. Cadel Evans   Australie 1 min 52 s
DSQ David Zabriskie[n 1]   États-Unis 1 min 53 s
9. Markus Fothen   Allemagne 2 min 03 s
10. Christophe Moreau   France 2 min 07 s

Classements annexesModifier

Classement Coureur Total
points Robbie McEwen   Australie 211 pts
montagne Jérôme Pineau   France 28 pts
équipe T-Mobile   Allemagne 114 h 45 min 51 s
meilleur jeune Markus Fothen   Allemagne 38 h 16 min 20 s

Sprint intermédiairesModifier

1. Sprint intermédiaire de Le Barp (25,5 km)

Premier Walter Bénéteau   France 6 pts et 6 s
Second Stéphane Augé   France 4 pts et 4 s
Troisième Christian Knees   Allemagne 2 pts et 2 s

2. Sprint intermédiaire de Parentis-en-Born (72 km)

Premier Walter Bénéteau   France 6 pts et 6 s
Second Christian Knees   Allemagne 4 pts et 4 s
Troisième Stéphane Augé   France 2 pts et 2 s

3. Sprint intermédiaire de Saint-Girons-d'Aiguevives (128 km)

Premier Walter Bénéteau   France 6 pts et 6 s
Second Christian Knees   Allemagne 4 pts et 4 s
Troisième Stéphane Augé   France 2 pts et 2 s

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. David Zabriskie a été déclassé par l'UCI[1]

RéférencesModifier

  1. (en) « Six former Armstrong USPS teammates receive bans from USADA », sur cyclingnews.com, (consulté le 11 octobre 2012)

Liens externesModifier