Ouvrir le menu principal

8e régiment de chevau-légers lanciers

8e régiment de chevau-légers lanciers
Image illustrative de l’article 8e régiment de chevau-légers lanciers
Un cavalier polonais du 8e régiment.

Création 18 juillet 1811
Dissolution 1815
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Drapeau de l'Empire français Empire français
Branche Grande Armée
Type Régiment
Rôle Cavalerie
Effectif 43 officiers
1 000
Garnison Sedan
Guerres Guerres napoléoniennes
Batailles Bataille de la Bérézina
Bataille de Czaśniki
Bataille de Bautzen (1813)
Bataille de Kulm
Commandant Thomas Lubienski

Le 8e régiment de chevau-légers lanciers est une unité de cavalerie française issue de la Légion de la Vistule.

Création et différentes dénominationsModifier

  • Le 7 février 1811 est créé un deuxième régiment de lanciers au sein de la Légion de la Vistule.
  • Lors de la réforme de 1811, le régiment de cavalerie de la Légion de la Vistule est versé dans la cavalerie française, et prend le nom de 8e régiment de chevau-légers lanciers[1].

Chefs de corpsModifier

HistoriqueModifier

 
Tenue d'hiver du 8e chevau-légers lanciers.

Affecté au corps d'observation de l'Elbe et au 2e corps de cavalerie de réserve de la Grande Armée, le régiment participe à la campagne de campagne de Russie et est engagé aux batailles de Polotsk et de la Bérézina.
En 1813, affecté au 2e corps de cavalerie de la Grande Armée et à la 1re division de cavalerie il est en Allemagne ou il est engagé aux batailles de Lutzen, Bautzen, Dresde et Leipzig.
Écrasé lors de la bataille de Leipzig, le régiment est réorganisé, à Sedan, avec d'autres débris puis amalgamé, en janvier 1814, dans le 7e régiment de chevau-légers lanciers. Lors de la campagne de France, le 14 février 1814 il est engagé dans la Bataille de Vauchamps

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier