825 Naval Air Squadron

825ème Escadron aéronaval

825 Naval Air Squadron
Image illustrative de l’article 825 Naval Air Squadron
Deux Wildcat en vol

Création - présent
Dissolution
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Branche Royal Navy
Type Hélicoptère multifonction
Rôle Formation
Fait partie de Fleet Air Arm
Garnison Royal Naval Air Station Yeovilton
Somerset
Devise Nothing stops us
Équipement Wildcat HMA2
Pavillon Naval Ensign of the United Kingdom.svg

Le 825 Naval Air Squadron ou 825 NAS est un escadron aéronaval du Fleet Air Arm de la Royal Navy. Il était basé à la Royal Naval Air Station Yeovilton (RNAS Yeovilton) dans le Somerset. L'escadron a été formé en 1934, dissout plusieurs fois et reformé nouvellement en 2014[1]. Il sert actuellement sur le Wildcat HMA2 pour la formation des équipages.

HistoriqueModifier

C'est un escadron embarqué sur le porte-avions HMS Eagle (1918) qui a été formé le à partir des avions et du personnel du 824 Naval Air Squadron. Il a opéré dans la plupart des théâtres de la Seconde Guerre mondiale, effectuant un certain nombre d'attaques contre d'éminents navires de guerre allemands, notamment le cuirassé Bismarck dans l'Atlantique et les cuirassés de poche Scharnhorst et Gneisenau et le croiseur lourd Prinz Eugen lors de l'Opération Cerberus.

L'escadron a également participé à des conflits ultérieurs, notamment la guerre de Corée et la guerre des Malouines.

Aéronefs exploitésModifier

L'escadron, durant sa carrière, a exploité une variété d'avions et de versions différentes :

Formation actuelleModifier

 
Un Wildcat en vol du 825 NAS au-dessus du Royaume-Uni

Le 825 Naval Air Squadron est actuellement l'unité de conversion opérationnelle de la Royal Navy pour Wildcat après avoir été remis en service en tant que premier Wildcat HMA2 Squadron de première ligne de la Royal Navy le , avec la fusion du 700 Naval Air Squadron et 702 Naval Air Squadron (en). Il exploite le Wildcat pour se convertir et se déployer en mer sur des destroyers de Type 45 et des frégates de Type 23. Il dispense une formation au personnel navigant ainsi qu'aux ingénieurs de l'air en attente de qualification de première ligne et est responsable de la poursuite du développement tactique Wildcat.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier